Microsoft a présenté hier soir ses résultats du deuxième trimestre de l’année fiscale 2016 qui s’est déroulé d’octobre à décembre 2015.

Microsoft Redmond

Lors de ce dernier trimestre, Microsoft a réalisé 23,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour 5 milliards de dollars de bénéfices. Ces résultats sont un peu moins bons que l’an dernier, où l’entreprise avait réalisé 26,5 milliards de chiffre d’affaires pour 5,86 milliards de bénéfice.

Si l’on regarde ses résultats en détail, on voit que le cloud, Bing, Surface et Office progressent bien, mais que la division mobile s’écroule.

Le cloud se porte bien

Le chiffre d’affaires d’Azure a progressé de 140 % et Microsoft note que plus d’un tiers des entreprises du Fortune 500 (les 500 premières entreprises américaines en chiffre d’affaires) ont choisi les services Entreprises Mobility : c’est trois fois plus que l’an dernier. Le chiffre d’affaires de la catégorie Server a progressé de 10 % et celui des services premium Azure a triplé en un an.

Office 365 progresse

Du côté des solutions pour la productivité et les entreprises, c’est-à-dire Office et la gestion de relation client, le chiffre d’affaires a baissé de 2 % à cause de la fluctuation du dollar. À taux de change constant, le chiffre d’affaires progresse de 5 %.

Concrètement, Microsoft compte maintenant 20,6 millions d’abonnements Office 365 pour les particuliers, soit 2,4 millions de plus qu’au trimestre précédent.

Office 2016 365 mobile 2

Grâce au rachat d’Acompli, Outlook sur Android et iOS comptent plus de 30 millions d’utilisateurs actifs avec 1,6 milliard de sessions enregistrées par mois. Skype a été téléchargé plus de 900 millions de fois sur ces deux plateformes.

Du côté des entreprises, le chiffre d’affaires d’Office 365 progresse de 70 % et celui de Dynamics, le service de CRM, progresse de 11 %.

Surface réalise un bon trimestre, mais Lumia s’effondre

Enfin pour les produits grand public, les résultats regroupés dans la catégorie « More Personal Computing » par Microsoft sont en baisse de 5 %, principalement à cause des ventes de licences Windows qui ont baissé de 5 % et les résultats de la division Lumia en baisse de 49%.

Microsoft rapporte avoir vendu 4,5 millions de Lumia pendant le trimestre contre 10,5 millions l’an dernier, alors que la marque n’avait sorti aucun flagship fin 2014. IDC estime que l’industrie aurait vendu 400 millions de smartphones durant ce trimestre. Ces chiffres placent les parts de marché de Lumia à seulement 1,1 %.

Surface Pro 4

Microsoft peut en revanche être fier de sa division Surface, le chiffre d’affaires à progressé de 29 % grâce aux ventes de Surface Pro 4 et du Surface Book. La division a donc atteint 1,352 milliard de revenus en un trimestre et, comme l’an dernier, elle fait partie des quelques divisions a réalisé plus d’un milliard de revenus par trimestre.

La firme ne communique toujours pas les chiffres de vente de la Xbox. Dans le secteur des jeux vidéos, elle note une augmentation des ventes de jeux de 57 % propulsé par Halo 5 et Minecraft, sorti récemment sur Wii U. Le service Xbox Live compte 48 millions d’utilisateurs actifs, soit 30 % de plus que l’an dernier.

Bing gagne du terrain aux États-Unis

Terminons par les résultats du moteur de recherche de Microsoft. Bing continue de progresser, principalement grâce à son intégration dans Windows 10 et Cortana. 30 % du chiffre d’affaires de la division a été réalisé depuis des appareils sous Windows 10 au mois de décembre. Le chiffre d’affaires a progressé de 21 %.

Aux États-Unis, le moteur de recherche a maintenant 21 % du marché, derrière le mastodonte du secteur, Google.