Microsoft avait annoncé son intention, il y a un mois, de racheter Swiftkey. L’acquisition vient d’être définitivement validée.

swiftkey-microsoft

Contrairement au rachat de la division mobile de Nokia qui avait duré plusieurs mois, le temps que plusieurs pays valident le rachat, celui de Swiftkey n’aura pas duré. Il y a tout juste un mois, Microsoft annonçait, conjointement avec Swiftkey, sa volonté de racheter l’éditeur du clavier virtuel très populaire.

C’est Harry Shum, vice-président de Microsoft Research, qui a annoncé hier sur Twitter que l’acquisition était terminée. Les équipes de Swiftkey vont donc rejoindre celles de Microsoft et Microsoft Research.

Dans les prochains mois, les fonctionnalités de Swiftkey devraient être intégrées au clavier Wordflow de Microsoft. On imagine également que l’application Swiftkey disponible actuellement sur Android et iOS changera d’éditeur pour refléter son appartenance à Microsoft. L’application ne devrait pas disparaître avant, au moins, l’arrivée du clavier Wordflow sur ces deux plateformes.