Microsoft multiplie ces derniers mois les petits projets démontrant les capacités de ses API d’intelligences artificielles. La dernière en date est Tay, un chatbot développé par Bing et visant les jeunes.

Tay AI Microsoft

D’abord détecté par WalkingCat sur Twitter la nuit dernière, Tay a ensuite été officiellement lancé aujourd’hui. Il s’agit d’un chatbot, un agent conversationnel, avec lequel on peut interagir sur Twitter, mais aussi sur GroupMe et Kik. Tay n’est pour le moment disponible qu’en anglais.

Contrairement à Cortana dont le but est d’abord de d’assister  l’utilisateur au quotidien, en indiquant quand partir pour arriver à l’heure à son rendez-vous par exemple, Tay est avant tout un agent dont le but est de faire la conversation.

Tay est conçu pour divertir les utilisateurs quelque soit l’endroit où ils se connectent pour discuter lors d’une discussion légère et amusante. Plus vous discutez avec elle, plus elle gagne en intelligence et plus l’expérience devient personnalisée.

On comprend qu’il s’agit à nouveau d’une démonstration des technologies de Machine Learning de Microsoft. La firme en discutera probablement avec les développeurs la semaine prochaine lors de la conférence Build.

Pour fonctionner, Tay utilise des données disponibles anonymisées trouvées sur Internet. Ces données sont analysées et filtrés par l’équipe développant Tay. Il y a donc encore une étape humaine pour orienter le contenu éditorial. De plus, Microsoft indique que des comédiens ont travaillé avec l’équipe de développement.

Hormis faire la conversation, Tay est capable lire l’horoscope, commenter des photos partagées par l’utilisateur, raconter des histoires et jouer à des jeux. Pour le moment, Tay rencontre un franc succès sur Twitter et semble même en être victime.

L’assistant utilise en effet l’API officielle de Twitter pour écrire ses messages, mais cette API est limitée à l’envoi de 2400 tweets par jour et 1000 messages privés.