Demain aura lieu la conférence d’ouverture de Build 2016, l’événement annuel le plus important pour Microsoft où devrait avoir lieu de nombreuses d’annonces.

Build 2016 Microsoft 2

Il y a un an : les annonces de la Build 2015

Le meilleur moyen de se rendre compte des sujets abordés par Microsoft lors de sa conférence et de l’importance de l’événement dans l’agenda de l’éditeur est de revenir un an en arrière et de reprendre les annonces de l’année dernière.

La conférence d’ouverture de Build 2015 a duré environ 3 heures et Microsoft a d’abord discuté pendant une heure et demi des nouveautés de Microsoft Azure. Pendant le temps restant, la société a rapidement traité des nouveautés d’Office 365 pour les développeurs avant de parler longuement de Windows 10.

Microsoft bridge UWP build 2015 HD

C’est à cet événement que Microsoft a présenté les 4 ponts permettant aux développeurs de rendre leur application préexistante sur Android, iOS, Windows 7 ou le Web et de l’adapter en application universelle Windows 10. C’est aussi l’année dernière que Microsoft a promis aux développeurs qu’un milliard d’appareils tourneraient sous Windows 10 à l’horizon 2018. Alors, quelles seront les promesses de cette année ?

Windows 10 Redstone

En développement depuis plusieurs mois, la nouvelle mise à jour majeure de Windows 10 devrait officiellement être présentée lors de la Build 2016. La sortie de Windows 10 Redstone est prévue pour juin, soit dans un peu plus de 2 mois.

Microsoft devrait faire une démonstration sur scène du nouveau système et présenter plusieurs nouveautés qui ne sont pas encore disponibles dans le programme Insider. Une build pourrait d’ailleurs être mise à disposition dans la soirée.

Build 2015 Microsoft Conference Terry Myerson

Terry Myerson, chef de la division Windows, à Build 2015

On s’attend notamment à une présentation d’une nouvelle version de continuum. Ce terme intégrerait désormais tout ce qui fait le lien entre des appareils de l’écosystème Windows. On parle par exemple d’écrire des SMS sur son ordinateur qui serait relié à un téléphone sous Windows 10. Le centre de notification devrait aussi avoir droit à une refonte et Microsoft tease deux nouveautés très attendues concernant les tuiles dynamiques.

En janvier 2016, Windows 10 était officiellement présent sur 200 millions de machines. Microsoft va probablement présenter un nouveau chiffre aux développeurs qui marquera un jalon, un an après la promesse du milliard d’appareils.

Universal Windows Plateform 2.0

Le plat de résistance de cette présentation, avant tout adressé aux développeurs, devrait venir des nouveautés de la plateforme d’application universelle de Windows.

universal plateform

En premier lieu, Microsoft devrait officiellement discuter de l’arrivée des applications universelles sur Xbox One, plus de 2 ans après la sortie de la console. Cela devrait permettre à Microsoft de s’assurer une présence dans le salon, face à Android TV de Google et face à l’Apple TV.

Toujours en lien avec les jeux vidéo, on s’attend également à ce que Microsoft précise sa stratégie concernant l’arrivée des jeux vidéo dits AAA sur le Windows Store. Depuis le début de l’année, la société est en train de revoir la position de la Xbox One dans sa stratégie gaming. Les jeux qui étaient prévus comme des exclusivités Xbox deviennent des exclusivités Windows Store, disponibles sur Xbox, mais aussi sur Windows 10. C’est le cas de Gears of War mais aussi de Killer Instinct ou de la licence Forza.

La société semble vouloir, doucement, mais sûrement, faire du Windows Store un concurrent direct de Steam. Mais ce dernier est très en avance sur le plan des fonctionnalités. Steam est également bien plus populaire auprès des développeurs de jeux vidéo.

Project Centennial et Xamarin

Toujours concernant le développement d’application universelle, Microsoft devrait revenir sur les 4 ponts que la société avait présentés lors de la Build 2015. Pour le moment, le projet Astoria (les applications Android tournant sur Windows 10 Mobile) est définitivement abandonné, le projet Islandwood (portage d’application iOS Objective C vers Windows 10) est lui open source et est en bêta, enfin le projet Centennial (portage de logiciel win32 classique vers le Windows Store) est toujours en preview interne.

Concernant le projet Islandwood, on espère que Microsoft annoncera la compatibilité du projet avec les applications écrites en Swift, le nouveau langage de programmation d’Apple, mis en open source depuis septembre dernier.

xamarin-joins-microsoft

Le projet Centennial devrait quant à lui passer en preview ouverte, on s’attend donc à obtenir plus de détail sur son fonctionnement.

Au milieu du Mobile World Congress, Microsoft avait annoncé le rachat de la société Xamarin qui proposait aux développeurs de créer des applications C# pour iOS, Android et Windows. Les deux sociétés ont promis de clarifier leur stratégie lors de la build. Il est trop tôt pour espérer une annonce d’un pont inversé, c’est-à-dire la possibilité de développer une application universelle Windows pour Android et iOS. Cependant, dans un premier temps, Microsoft pourrait annoncer l’intégration de Xamarin à Visual Studio de façon gratuite.

Jusqu’à présent, Xamarin faisait payer pour ses outils, mais maintenant qu’il a été racheté, il serait plus logique, pour Microsoft, de le proposer gratuitement aux développeurs Windows.

Visual Studio 2016

La conférence Build sera évidemment l’occasion pour Microsoft d’annoncer Visual Studio 2016, la nouvelle version de son logiciel de développement.

Visual Studio 2016 build 2016

Visual Studio 2016 devrait en particulier proposer un nouveau système d’installation beaucoup plus efficace. Il faut dire que Visual Studio 2015 était particulièrement long et contraignant à installer. Visual Studio 2016 devrait également bénéficier de certaines améliorations de Visual Studio Code, le logiciel open source et gratuit présenté l’année dernière.

Les extensions pour Microsoft Edge

Les extensions sont disponibles pour les membres du programme Insider depuis quelques semaines maintenant. Lors de Build, Microsoft devrait présenter de nouvelles extensions, très attendues, comme Adblock ou LastPass.

Les sessions seront également l’occasion pour Microsoft d’expliquer comment les développeurs peuvent créer des extensions pour Microsoft Edge et comment les soumettre. La société devrait mettre l’accent sur la facilité de porter une extension Chrome vers une extension Edge.

Cortana et les chatbots

L’assistante numérique de Microsoft doit recevoir une révision majeure avec Windows Redstone, mais rien de précis n’a fuité pour le moment. Les rumeurs parlent d’une Cortana pouvant être déplacée et interagir avec le contexte à l’écran, comme une bulle flottante sous Android. Il est également question d’une automatisation des tâches avec IFTTT.

Cortana Windows 10 mobile 3

 

Enfin, Cortana est censée arriver sur Xbox One (l’annonce date de l’E3 2015, en juin dernier), mais Microsoft ne communique plus sur le sujet depuis que l’assistante a raté l’arrivée de Windows 10 sur la console en novembre dernier.

La semaine dernière, Microsoft annonçait Tai, un agent intelligent capable de faire la conversation avec les internautes sur Twitter.

Microsoft Office

Comme on l’a dit, la conférence Build s’adresse surtout aux développeurs et permet à Microsoft de présenter sa stratégie. On ne s’attend donc pas à des nouveautés côté client pour Office 2016 ou les applications Office disponibles sur Android, iOS et Windows. En revanche, Microsoft devrait parler de l’intégration d’extension à la nouvelle version d’Outlook.com.

microsoftgraph

D’une manière générale, Microsoft va probablement parler de la création d’applications pouvant se connecter à Office 365 et aux logiciels de la suite Office. La société avait présenté l’année dernière une application Uber qui s’intégrait à Outlook.

Azure et machine learning everywhere

Cette division représente l’avenir de Microsoft et on devrait, cette année encore, avoir le droit à un long segment sur les nouveautés à attendre en 2016. Depuis l’année dernière, Microsoft multiplie les démonstrations de sa technologie de machine learning qui permet d’améliorer avec le temps des produits comme Cortana.

Microsoft Emotion API oxford

La société mise beaucoup sur ces APIs réunies sous le nom Project Oxford et qui sont capables d’analyser les visages ou la voix avec des applications parfois effrayantes, mais toujours impressionnantes.

Microsoft <3 Linux

On ne se mouille pas trop avec cette prédiction puisque Microsoft l’a déjà annoncé à mi-mot en présentant la liste des sessions prévues à Build. La société présentera demain l’intégration d’un interpréteur Bash à Windows.

Microsoft Love Linux

Cette annonce ne sera pas là seule qui fera à la fois plaisir aux développeurs, mais aussi à la communauté du libre. Microsoft est en campagne depuis plusieurs mois pour gagner des points de karma, et annonce tantôt des logiciels sous Linux, tantôt l’arrivée de nouveau projet en open source.

Microsoft présentera demain de nouveaux projets en open source. Evidemment, si Microsoft passe un logiciel en open source, c’est parce que l’éditeur pense s’y retrouver financièrement. Mais il y a également la volonté pour l’éditeur de changer d’image et de redevenir cool.

Hololens

On termine ce tour d’horizon par le projet qui fait beaucoup parler de lui depuis son annonce surprise en janvier 2015.

Hololens Development Edition

Le kit de développement d’Hololens est proposé depuis quelques semaines par Microsoft et il ne fait aucun doute que la société va profiter de sa conférence pour faire une démonstration de plus d’Hololens. Ces démonstrations ont toujours un effet waouh sur le public.