Asus et Microsoft viennent d’annoncer avoir signé un accord suite à un différend concernant des brevets. Cet accord veut qu’Asus préinstalle les applications Office sur ses produits sous Android.

Nexus Office

Asus sera donc le 32e partenaire de Microsoft concernant l’installation d’Office sur des produits Android. L’éditeur a en effet changé de stratégie l’année dernière concernant les brevets qu’il a en sa possession. Plutôt que de poursuivre chaque fabricant Android en juste et risquer de ternir ses relations, surtout lorsque ses fabricants sont également des fabricants Windows, Microsoft a décidé de passer des accords avec chaque société enfreignant ses brevets. Plutôt dans l’année c’est Dell, LG, Samsung et Sony qui avaient signé le même type de contrat.

Ainsi, Asus et Microsoft annonce que les smartphones et les tablettes sous Android du fabricant intégreront notamment plusieurs services fournis par Office, mais l’accord ne ferme pas l’idée de préinstaller d’autres applications, on pense à Skype ou Onedrive par exemple. Asus est devenu au cours de l’année un fabricant de smartphones plutôt populaire après le lancement réussi de son Zenfone 2, assez populaire pour intéresser fortement Microsoft.

Avec ces 32 partenaires, Microsoft semble maintenant avoir mis la main sur la majorité des fabricants importants de l’écosystème Android. Parmi les absents nous noterons principalement Acer qui avait signé un accord en 2011, avant le changement de stratégie de Microsoft. Amazon fabrique également des tablettes sous Android mais une version différente de celle de Google qui ne semble pas intéresser Microsoft pour le moment. Les Kindle Fire d’Amazon ne semblent d’ailleurs pas viser un public professionnel, qui est probablement celui visé par Microsoft avec ces accords concernant Office.