Apple entend bien faire de l’iPad un outil pour les professionnels. Pour cela, la marque suggère à ses clients de prendre un abonnement Office 365 sur l’Apple Store.

iPad Word

Depuis ce matin, il est possible de précommander le nouvel iPad Pro d’Apple. Il s’agit d’une déclinaison 9,7 pouces de l’iPad Pro 12,9 pouces sortis par Apple à l’automne dernier. Microsoft était d’ailleurs présente sur scène lors de la présentation de cet iPad Pro pour vanter les mérites des applications Word, Excel et PowerPoint.

Si l’on parle de cet iPad Pro ici, c’est parce qu’Apple propose l’abonnement Office 365 dans les accessoires suggérés lors de la commande, au côté du stylet Apple Pencil et du clavier Smart Keyboard.

Office Apple Store

Cet abonnement est proposé lors de la commande d’un iPad, que ce soit le Pro mais aussi l’iPad Air 2 ou l’iPad Mini 4. Pourtant, la suite bureautique de Microsoft est proposée gratuitement sur les iPad 9,7 pouces ou moins. L’ouverture et l’édition de documents sont possibles sans abonnement et Office 365 ne sert qu’à débloquer quelques fonctions premium détaillées sur le site de Microsoft.

Office 365 est en revanche obligatoire pour pouvoir éditer des documents sur l’iPad Pro 12,9 pouces. Microsoft fixe en effet sa limite sur la diagonale de l’écran, peu importe le système d’exploitation.

Un partenariat gagnant-gagnant

Cette mise en avant de la part d’Apple devrait aider Microsoft à renforcer sa domination sur le marché de la suite bureautique. C’est, de plus, un demi-aveu de la part de la marque à la Pomme que sa suite iWork ne peut pas vraiment rivaliser, pour le moment, avec Microsoft Office, en milieu professionnel. Le choix d’Apple de mettre en avant Microsoft Office et non la suite de Google, pourtant totalement gratuite, n’est pas non plus un choix anodin.

Du côté d’Apple, la disponibilité des applications Word, Excel et Powerpoint permet à la marque de gagner en crédibilité dans les entreprises qui utilisent ces logiciels. Le fabricant met ainsi un pied dans un secteur qui était jusque là plutôt la chasse gardée de Windows. Ces applications bénéficient en plus d’un très bon suivi de la part de Microsoft qui intègre rapidement les dernières nouveautés de chaque version d’iOS et propose régulièrement de nouvelles fonctionnalités.