Une nouvelle application Facebook est apparue sur le Windows Store, et elle semble être basée sur la version iOS.

Facebook W10 beta iPad

Le mois dernier, lors de l’événement du 6 octobre, Microsoft annonçait sur scène l’arrivée de plusieurs nouvelles applications universelles venant d’éditeurs convaincus par Windows 10 et ses 120 millions d’utilisateurs. Parmi ces éditeurs, Facebook était présent. Même si une application existait déjà sur Windows Phone et Windows 8, cette application n’était pas universelle et n’utilisait pas le nouveau modèle de développement de Windows 10.

Plutôt dans la journée, le lien vers la bêta de cette nouvelle application Facebook a fuité sur Internet. Facebook et Microsoft n’ont pas annoncé officiellement de bêta pour cette application qui se montre par ailleurs très instable pour le moment, puisque se connecter au réseau social n’est même pas possible. Nous n’en tiendrons pas rigueur puisqu’il s’agit de la fuite d’une version bêta.

Une application iPad ?

Le plus intéressant avec l’arrivée de cette application, puisqu’elle ne fonctionne pas, est qu’elle semble venir de l’application iOS pour iPad. Depuis le mois d’août, Microsoft propose en version preview d’adapter facilement les applications iOS pour les faire devenir des applications universelles Windows 10 UWP.

Facebook W10 iOS iPad assets3

 

Après des recherches dans les fichiers de l’application, on constate qu’elle utilise de nombreux éléments de l’application iOS. Il y a par exemple 8 occurrences du mot iPad et 6 du mot iOS dans les chaînes de caractères affichées dans l’application (par exemple dans la phrase « Créez un code d’accès à utiliser lors de votre prochaine connexion sur cet iPad »).

Facebook W10 iOS iPad string

Enfin, le dossier de l’application contient également plusieurs fichiers .plists. Ce type de fichier est utilisé dans le développement sous iOS et OS X.

Facebook W10 iOS iPad plist

Il semble donc que Facebook ait été convaincu par la technologie de Microsoft pour porter son application iPad sur le Windows Store. C’est justement le but de ces ponts créés par Microsoft, qui doit, si il veut percer sur le marché mobile, réussir à convaincre des éditeurs majeurs comme Facebook de proposer leurs applications sur la boutique de Windows.