Une semaine après la sortie de sa version RTM (Release To Manufacturing), Windows 8 nous dévoile ses secrets. Microsoft a fait un pari et maintenant les cartes sont jouées. Alors que les premières sont en train d’être dévoilées, que peut-on dire de la main de la firme de Redmond ?

Une chose est sure : cet été sera l’été des décisions tranchées pour Microsoft. Le géant du logiciel ne cesse de faire des annonces retentissantes. Avec Office 2013 (15), Visual Studio, Windows Phone 8 et Windows 8, on croirait que Microsoft pense bel et bien à la fin du monde le 12 décembre 2012 et met le paquet pour cet évènement. À moins que ce ne soit un tournant historique de sa stratégie pour son plus grand bonheur ou son plus grand malheur. Seul l’avenir le dira. Aujourd’hui, je vous propose de revenir sur les nouveautés qu’apporte et entérine la version RTM de Windows 8. Sortie depuis une semaine maintenant et disponible au téléchargement pour tout le monde mais avec des restrictions qui diffèrent selon que l’on soit abonné ou non MSDN(en effet, sans abonnement, la version RTM est limitée à 90 jours d’utilisation), cette version nous dévoile les derniers choix en terme d’interface de Windows 8.

Performances

Il faut le dire, les versions précédentes avaient annoncé la couleur : un Windows encore plus rapide que les précédents et moins gourmand, mais surtout une interface radicalement différente. La version RTM ne change rien en terme de performances voire même les confirme en les améliorant. En effet, j’ai testé cette version sur une machine virtuelle dotée de 2 Go de mémoire vive et d’un seul des cœurs de mon processeur. Tout au long de mon test, je n’ai rien eu à redire de la fluidité du système sinon qu’il n’acceptait que 4 à 5 applications en tâche de fond maximum à cause de la faible mémoire vive. C’est un bon point que Microsoft avait déjà marqué avec Windows Phone 7 et que la firme marque de nouveau avec ce nouveau système d’exploitation. Les utilisateurs de machines plus modestes ne seront donc pas en reste, loin de là. Pour rappel, les versions précédentes, à savoir la consumer preview et la release preview, avaient mis en avant la rapidité de démarrage du système ainsi que des performances accrues en copie et mise en veille par exemple.

Design

Figure 1 – L’écran d’accueil de Windows 8, rien de nouveau

Mais ce que la version RTM nous dévoile, c’est l’interface graphique (la GUI en terme technique). En effet après deux versions (Vista et Seven), Microsoft abandonne les effets aeros de transparence. Place au look plus épuré au style Metro, ou devrais-je dire Modern UI. La transparence est à peine gardée. On peut dire adieu à ces effets vitreux qui faisaient le charme de Seven. Mais ce n’est pas pour déplaire. Comme toujours, ce style ne laisse pas indifférent et déclenchera des discussions endiablées sur le net à n’en pas manquer.

Figure 2 – Le bureau de Windows 8 : fini l’effet verre, place à une simple transparence

Cependant je voudrais vous convaincre de sa pertinence. Cette épuration à l’excès permet de mettre en valeur l’information brute et ainsi, je trouve, d’augmenter la productivité. Mais surtout, ce nouveau design a une véritable identité. On pourrait ainsi voir apparaitre des ordinateurs ou tablettes arborant ce même design mais en version matériel et non plus logiciel.

Les applications

Rien de nouveaux sous le soleil. Microsoft avait déjà dévoilé de nombreuses applications Metro avec les deux versions précédentes de Windows 8. Les versions de Courriers, Calendriers, Messages, etc. sont dévoilées en version finale ou du moins ne sont plus déclarées « app preview ». On peut donc parier que se seront les premières versions proposées dès la sortie finale de Windows 8. L’application Courriers est rudimentaire : pas de prise en charge des conversations et des options qui font pâlir par leur absence. Il faut le dire : si Microsoft ne revoit pas sa copie d’ici la sortie finale, Courriers sera moins performantes que celle que nous avons sur nos Windows Phones actuels ! Courriers

Figure 3 – On retrouve une étrange ressemblance avec Outlook.com…

L’application Messages est très agréable à utiliser surtout en la couplant avec la nouvelle fonctionnalité de partage d’écran. Il faudra simplement s’habituer à créer une conversation puis à sélectionner la personne avec qui l’on veut converser. Jusqu’alors les applications proposaient bien souvent le schéma inverse. C’est une habitude à prendre qui est en fait plus proche de nos habitudes sur SMS. Les autres applications sont ainsi : ou très agréables et originales, ou très en retard sur beaucoup de fonctionnalités. À vous de faire le tri dans tout cela. Messages

Figure 4 – Le client de messagerie instantanée

Windows Store

Il est agréable de trouver enfin un lieu où les applications importantes pour Windows sont répertoriées. Ainsi depuis cette plateforme il est possible de télécharger et installer toutes les applications Metro et ce sera d’ailleurs le seul lieu de distribution officiel pour celles-ci. Les applications traditionnelles, dites pour le bureau, sont également au rendez-vous avec un renvoi sur la page de téléchargement de l’éditeur. Toutes ne sont pas encore là mais on y retrouve Adobe Reader ou encore SkyDrive (la solution de stockage en ligne de Microsoft) pour le bureau Windows. Toute cette ribambelle d’applications est classée selon des thématiques comme le fait n’importe quel marketplace présent sur le marché aujourd’hui. Windows Store

Figure 5 – Windows Store où s’entremêlent applications de bureau et celles pour Metro

Conclusion

Loin d’avoir fait un compte rendu exhaustif de la version RTM de Windows 8, cet article vous donne un aperçu de ce à quoi il faut s’attendre avec ce nouveau venu dans la famille des systèmes d’exploitation de Microsoft. Une chose est sure : il faut changer ces habitudes et revoir sa manière de fonctionner avec Windows. L’arrivée de Metro modifie beaucoup de choses. Il faut, entre autre, se familiariser avec le nouveau raccourci clavier Windows + Q. Il permet en effet d’atteindre un équivalent du feu menu Démarrer pour rechercher un programme à lancer. Recherche d'applications

Figure 5 – Windows Store où s’entremêlent applications de bureau et celles pour Metro

Cette version RTM est téléchargeable légalement par tout le monde depuis le site de Microsoft (attention c’est en anglais). Gardez-vous bien de l’installer comme système unique sur votre ordinateur : il est impossible de la mettre à jour vers une version finale (quand vous l’aurez achetée). C’est donc une version qui deviendra inutilisable au bout de 90 jours sans aucun recours sinon formater. Je vous conseille d’utiliser un émulateur de machines virtuelles (il en existe des gratuits et performants comme VirtualBox) ou, pour les plus téméraires, un dual boot.