Le moins qu’on puisse dire c’est qu’on l’aura attendu ! Enfin on eu le droit à Windows Phone 7.8 sur nos valeureux téléphones d’ancienne génération, du moins certains chanceux car le déploiement est progressif et de nombreuses personnes n’ont toujours pas reçue cette mise à jour.

De ce constat, il me semblait intéressant d’exposer ce qu’apporte cette mise à jour, son lot de bonnes choses et d’autres un peu plus mauvaises et de partager mon avis sur cette mise à jour à moitié mineure, à moitié très importante.

WP7.8 sur Lumia 800

Désolé pour la pub pour Incubus, mais l’animation ne s’arrête jamais !

Remettons-nous un peu dans le contexte : Windows Phone 8 vient d’être annoncé et il n’y aura pas de mise à jour vers la dernière version sur nos Lumia 800 et autres téléphones sous Windows Phone 7. Ce qui n’est pas trop problématique pour un téléphone qui date de deux ans vu que c’est le temps moyen avant de changer de téléphone, la donne était différente du côté des utilisateurs de Nokia qui ont acheté un téléphone déjà « délaissé » 6 mois après leur sortie. Anticipant le problème, Microsoft a donc dévoilé en même temps une mise à jour 7.8 à mi-chemin entre les deux systèmes (le nom est tout à fait justifié) amenant les changements visuels de la version 8 à la version 7.

Et c’est bien de cette manière qu’il faut penser cette mise à jour, elle n’est que purement graphique. Toutes les « nouveautés » annoncés sont empruntés aux changements visuels qu’amène Windows Phone 8 : nouvel écran d’accueil, plus de choix de couleurs, nouvelles icônes et la photo du jour de Bing en fond d’écran sur l’écran de verrouillage. Étrangement, c’est à la fois peu et beaucoup, car elle n’a pas suscité beaucoup de travail chez Microsoft (je parle de l’adaptation même, bien évidemment les nouveautés ont été pensés pour Windows Phone 8 et il n’y a aucune fonctionnalité en plus sur un téléphone sous 7.8) mais elle change néanmoins très agréablement le visage de notre téléphone favori.

sortie de Windows Phone 7.8

Pour le grand public, changer la couleur d’un téléphone , c’est un peu comme changer de téléphone : elle amène à la fois beaucoup de nouveautés d’un point de vue visuel mais elle n’apporte absolument rien en terme de fonctionnalités en plus. Même constat pour cette mise à jour : certes c’est diablement pratique de mettre en petit nos tiles favorites (qui du coup ne peuvent plus pivoter) mais à part ça, on a rien de nouveau sous le changement graphique.

L’interface change mais le fond reste le même. Dès lors, cette mise à jour est plus un maquillage pour Windows Phone 7 pour lui rendre la grâce de Windows Phone 8 même si au fond elle est loin de la fluidité et de la praticité de WP8. Ainsi, on ne retrouve pas le « fast app resume » qui nous permet de continuer la navigation sur notre application là où on était (fonctionnalité qui nécessite que l’application soit spécialement développée pour en tirer partie). On ne retrouve pas bob plus la compatibilité en C++ qui doit être la porte ouverte aux jeux de qualité dans le futur et surtout, c’est moins fluide.

La rapidité de notre Lumia 800 a semble t-il pas mal baissé depuis la mise à jour. Les applications démarrent un peu moins vite et c’est frustrant de voir qu’on a un peu perdu au change. Comparé à Windows Phone 8, le téléphone est moins agréable à utiliser et le changement d’hardware, de même que 7.8 contribuent à montrer l’écart entre les deux générations.

De même, il y aurait de nombreux utilisateurs mécontents qui se plaignent que leur live tile ne fonctionnent plus : dans mon cas je n’ai pas eu de problème et toutes les tiles (j’en ai à peu près une dizaine) se tournent et se retournent parfaitement. Le problème de performance vient peut-être de là : selon un bidouilleur de xda, 2 des 3 manières de mettre à jour une tile ne fonctionneraient plus sous 7.8 et c’est la recherche perpétuelle de données à recevoir de la part du téléphone qui semble drainer le processeur, la mémoire vive et donc la batterie du téléphone.

Windows Phone 7.8

Remarquez que les photos qui égaient l’article sont quasiment les mêmes, et pour cause : il n’y a que ça de nouveau ou presque sur 7.8 !

Vous allez croire que cette mise à jour est à éviter en raison des nombreuses incertitudes sur ses performances et son manque de nouveautés mais le nouvel écran d’accueil vaut le coup. Il amène tellement plus de possibilités de personnalisation et permet de réduire les icônes qu’on utilise le moins tout en mettant mieux en avant celles qu’on utilise le plus. On a déjà beaucoup plus d’informations sur l’écran (on se souvient que la version originale laissait environ 35% d’écran noir) et c’est très agréable quand on a un téléphone avec une petite diagonale d’écran. La mise à jour change la vie et ça fait un bien fou de changer un peu notre train-train habituel avec Windows Phone 7.

En conclusion, cette mise à jour est un compromis qui peut être plus ou moins bien perçue par la fidèle communauté de Windows Phone-iens. Si dans un sens les changements graphiques sont bien là (c’est en cela une mise à jour de qualité) il y a néanmoins de quoi pester contre les problèmes de performances.

Ceux qui se plaignent que c’est une mise à jour cache-misère développée rapidement pour ne pas froisser les utilisateurs ont sans doute raison. On peut néanmoins se rassurer en se disant que ça aurait pu être pire et que Microsoft aurait pu ne rien proposer aux utilisateurs de Windows Phone 7. Si on est unanimement déçu de ne pas avoir Windows Phone 8 sur nos Lumia 800 ou HTC Titan, il faut reconnaître que la mise à jour amène beaucoup de fraîcheur et qu’elle permet d’améliorer notre quotidien. Pour véritablement l’embellir, pas de choix, il faudra se tourner vers Windows Phone 8.

Source : neowin