Dans ce test du Lenovo IdeaPad Yoga 13 pouces tournant sous Windows  8, nous allons découvrir un produit taillé pour le nouveau système de Microsoft.

On le sait, Windows 8 est un système bien plus flexible que ses prédécesseurs et ouvre la porte à de nouveaux produits. Le Lenovo IdeaPad Yoga 13 pouces est l’exemple parfait de ce qu’il est possible de faire sur Windows 8, un ordinateur hybride qui peut être aussi une tablette d’intérieure. Est-ce qu’au-delà du concept qui peut paraître intéressant, le produit tient la route ? Est-il par ailleurs un bon ultrabook ? C’est ce que nous allons essayer de voir avec ce test.

Test du Lenovo IdeaPad Yoga 13

Caractéristiques et tour du propriétaire

Le Lenovo IdeaPad Yoga 13 pouces se caractérise notamment par une charnière reliant le clavier à l’écran qui permet à l’ensemble d’être entièrement retournable. C’est-à-dire que vous pourrez passer rapidement d’une situation desktop à une situation tablette simplement en basculant l’écran de l’autre côté. La seule contrainte avec la manière utilisée par Lenovo avec ce produit : ce basculement de l’écran au dos du clavier laisse celui-ci exposé derrière.

Au-delà de cette charnière, le produit est plutôt bien doté. On retrouve donc un écran 13.3 pouces HD 16:9 (1600:900), de Windows 8 Pro, d’un processeur Intel Core™ i7 de 3e génération avec puce graphique Intel HD 4000 jusqu’à 8 Go de mémoire DDR3 et un SSD jusqu’à 256 Go. Au niveau connectique, on retrouve un USB 2 et un USB 3, une prise in/out audio et un lecteur multiformat 3-en-1 (SD, MMC). On retrouve également une webcam 720p et des hauts parleurs stéréo. La qualité de la webcam est comme souvent sur ordinateur d’une qualité « correcte » par contre le son de l’ordinateur est une bonne surprise. Il est en effet au maximum à un très bon niveau (supérieur à d’autres ordinateurs) ce qui est toujours appréciable.

Test du Lenovo IdeaPad Yoga 13

Le produit dispose d’une coque extérieure en plastique (soit en orange pas très jolie comme dans notre test soit gris) qui a l’air de ne pas trop prendre les rayures. A l’intérieur, la matière est assez différente, une espèce de gomme plastique qui a tendance à prendre le gras des doigts ce qui n’est pas super. Toujours à l’intérieur, on retrouve un grand trackpad qui est plus qu’appréciable pour naviguer dans l’interface de Windows 8 et faire les gestes. Notons par ailleurs qu’il peut arriver (régulièrement !) de vouloir défiler une page internet et de se retrouver à faire un geste Windows 8 pour changer d’application. C’est excessivement énervant et dépend de l’endroit ou vous faites le geste sur le trackpad. Si vous le commencez sur le bord de l’écran, il peut vous arriver de faire cette fausse manipulation. C’est à savoir si vous comptez passer à Windows 8 avec cet ordinateur, il va falloir apprendre ou pester si vous n’arrivez pas à vous y faire.

Remontons un peu au dessus pour découvrir le clavier. Là encore, il y a quelque chose d’irritant. Lenovo a eu la bonne idée de rajouter une rangée de boutons à droite. Ce sont des touches de fonction mais il faudra là aussi s’habituer au fait que le bouton entrée n’est plus tout à fait à droite mais un bouton avant. Pour ma part, je n’ai pas réussi à m’y habituer et je peux vous assurer qu’écrire avec un clavier qui a des touches qui se baladent là ou on a pas l’habitude qu’elles soient, c’est très très très fâcheux.

test du lenovo ideapad yoga 13

Passons maintenant à l’écran. Celui-ci est de bonne définition et plutôt lumineux. Windows 8 et hybride oblige, il est tactile ! On se prend rapidement à faire certains gestes tactiles plutôt que d’utiliser le trackpad pour certaines actions, même en configuration ordinateur. La conséquence malencontreuse est la présence de toutes vos traces de doigts qui viennent un peu réduire la beauté du design et augmente les reflets présents.

Terminons ce tour des caractéristiques par les caractéristiques physiques du produit : les dimensions sont de 333,4 x 224,8 x 16,9 mm pour un poids de 1,54 kg. Comparé aux autres ultrabooks du marché, l’IdeaPad Yoga 13 n’est donc pas le plus léger ni le moins encombrant. Il n’est par exemple pas le plus fin de tous.

test du lenovo ideapad yoga 13

En plus de l’ordinateur, la boite du Yoga 13 contient très peu de choses en plus. On aura juste droit à la documentation ainsi qu’au chargeur divisé en deux parties avec au milieu le transformateur qui est large mais fin.

P1120689

 

Du concept à la réalité

Le concept derrière ce Lenovo IdeaPad Yoga 13, c’est son côté convertible. Il peut être mis dans 4 configurations différentes entre ordinateurs et tablettes en passant par le mode stand et tent.

test du lenovo ideapad yoga 13

 

Si le produit est un bon ultrabook (plutôt léger, pas trop encombrant et avec de bonnes caractéristiques – si ce n’est une connectique un peu faible), est-il un bon hybride ?

Pour répondre à cette question, il faut partir de ce que l’on sait des tablettes et ce que l’on fait avec. Depuis la fin de l’année 2012, le segment tablette se décompose en 2 catégories : les tablettes à la maison autour de 10 pouces et les tablettes transportables autour de 7 pouces. Cela ne veut bien évidemment pas dire que vous ne pourrez pas utiliser votre tablette 7 pouces à la maison ou votre tablette 10 pouces en extérieur. Disons juste que c’est plus pratique d’avoir un petit format pour le mettre dans son sac et qu’on apprécie avoir un écran plus grand quand on est chez soi.

Test du Lenovo IdeaPad Yoga 13

Là, avec l’IdeaPad Yoga, on se retrouve avec un écran 13 pouces. Si cela est nécessaire pour la partie ordinateur (et même un minimum car en dessous de 13 pouces, on commence à rogner sur le clavier et on perd de ce fait en usage), c’est moins pratique en tablette. En configuration tablette, on se retrouve en effet avec un écran très grand posé sur ses genoux ou dans les mains et on a l’impression d’être un enfant qui utilise un produit pour adulte inadapté. Enfin, ça c’est au début. Au bout de quelques temps, on oublie cette impression – du moins en mode paysage car en mode portrait, c’est une autre histoire. Le ratio 16:9 est en effet très peu adapté à un usage portrait. Même Windows 8 est assez peu adapté à cette orientation de téléphone je trouve.

En usage tablette, on peut aussi noter que le produit est lourd (après tout, on a quand même un ordinateur dans la main et non une simple tablette). N’espérez donc pas utiliser le produit longtemps dans les mains car rapidement, vous allez commencer à peiner.

test du lenovo ideapad yoga 13

On l’a dit en introduction, le passage du mode ordinateur au mode tablette est très simple. Le seul problème, c’est que votre clavier reste à découvert même s’il se désactive automatiquement. Il y a des gens qui n’apprécieront pas mais dans l’ensemble, ce n’est pas vraiment dérangeant.

Petite critique à noter sur cette flexibilité du Yoga 13, en mode Tent et surtout Stand, le produit manque parfois de stabilité et l’écran a tendance à bouger quand on clic dessus, c’est plutôt embêtant vu qu’on est forcément en usage tactile, la trackpad et le clavier étant désactivés.

Test du Lenovo IdeaPad Yoga 13

Evoquons maintenant une des conséquences de ce produit hybride : le placement des boutons. En effet, le bouton on/off est placé sur le devant alors que d’habitude, on le retrouve plutôt au niveau du clavier. Petite nouveauté, on a aussi droit aux boutons volume +/- sur la tranche gauche de la partie clavier.

Test du Lenovo IdeaPad Yoga 13

Au final, le produit en tant qu’hybride est donc une alternative intéressante même si pas entièrement satisfaisante. Il était de toute façon quasiment impossible que ce soit le cas. Comme tous les produits « hybride », le Yoga 13 est donc une affaire de compromis. Pour moi, il peut être utile en tant qu’ultrabook principal et tablette de substitution en intérieur pour par exemple continuer son film alors qu’on fait à manger mais l’usage reste marginal.

 

Performances, autonomie et petits soucis

Au niveau des performances, l’Intel Core i7 est une assurance que le système ne vous fera pas défaut. Enfin, ça c’est en théorie car on a eu quelques ralentissements à certains moments sans que l’on sache d’où cela venait. C’est néanmoins certainement qu’un problème qui n’est pas forcément sensible et qui est plus un problème graphique qu’un problème de performances.

On regrettera la présence de la carte graphique Intel HD 4000 qui est un peu juste pour jouer sur PC mais de toute façon, à un moment il faut savoir ce qu’on veut : soit un PC de gamer, soit un ultrabook avec fonctionnalités Tablettes. Si vous êtes un gamers plutôt casual, vous n’aurez pas vraiment de problèmes.

Test du Lenovo IdeaPad Yoga 13

Autre petite déception, les ventilateurs ont tendance à se faire entendre et à se déclencher régulièrement. Ce n’est pas foncièrement dérangeant mais si vous appréciez le silence, cela pourrait être problématique.

On a noté une bonne surprise du côté de l’autonomie qui semble légèrement supérieure à ce que peut faire la concurrence. Ce n’est pas transcendant non plus mais dans notre méthode de test habituel (utiliser le produit dans un usage blog en attendant de voir au bout de combien de temps le produit vous dit qu’il faut le recharger). On a noté une durée plus longue avant l’agonie de la batterie, un peu au delà de 6h. Le test n’est pas scientifique mais il est au plus près de la réalité puisqu’on fait principalement de la navigation sur Internet à la recherche des infos et de l’écriture de news.

 

Conclusion

Avec un concept intéressant, le Lenovo IdeaPad Yoga 13 s’en sort au final avec les honneurs même si on regrettera quelques petits soucis par-ci par-là qui dégradent l’expérience et qui sont vraiment crispants.

On apprécie beaucoup la flexibilité du produit et ses caractéristiques alors que le prix ne s’envole pas. Le basculement d’un usage ordinateur à un usage tablette est très pratique même si les étapes intermédiaires sont moins intéressantes car moins pratique à l’usage. Le clavier dispose selon moi d’un handicap majeur avec cette rangé de boutons sur la droite qui ne correspond à rien de ce qui se fait sur la concurrence.

Test du Lenovo IdeaPad Yoga 13

On apprécie également l’autonomie et le son large des hauts parleurs même si on pourrait regretter que l’écran ne soit pas 1080p comme sur l’Asus ZenBook. Les matériaux utilisés ne sont pas inintéressants même si on pourrait avoir quelque chose de plus qualitatif. C’est surtout la présence de deux couleurs qui surprend et notamment le choix qui a été fait de mettre du orange sur l’un des modèles. Cela peut être pertinent en Asie mais en Europe, c’est quand même pas la meilleure option compte tenu des préférences locales.

Le Lenovo IdeaPad Yoga 13 est en définitive un ultrabook qui semble bien taillé pour Windows 8. Ce qu’on a remarqué avec les hybrides depuis Windows 8, c’est qu’à vouloir faire le grand écart, on se retrouve souvent avec des produits qui n’arrivent pas à bien faire les choses. Le produit de Lenovo ne tombe pas dans ce travers en s’affirmant clairement comme un PC , quitte à rendre le côté tablette assez gadget même si loin d’être inutile.

Si vous voulez profiter de Windows 8 en optant pour un produit qui vous permette également de l’utiliser en format tablette, le Yoga 13 pourrait être une bonne alternative, à condition d’accepter les contraintes qu’on a listé plus haut.