Après avoir lancé le Yoga 13, un ultrabook au format 13 pouces, ainsi que le Yoga 11 pouces, Lenovo revient avec une nouvelle variante de ces ultrabooks sous Windows 8 avec le Yoga 11S. 

DSC06920

Le Lenovo Yoga 11S , sorti au cours de ce mois de juillet, adopte un écran tactile multipoint de type IPS au format 11,6 pouces, avec une résolution atteignant 1 366 x 768 pixels. L’appareil embarque un processeur Intel Core i7-3689Y accompagné de 4 ou 8 Go de mémoire vive. Sa mémoire interne atteint 250 Go, dont 225 utilisables. Par ailleurs, on retrouve une webcam HD 720p. Cet ultrabook est compatible avec le Wi-Fi 802.11 b/g/n et le Bluetooth 4.0. Il tourne sous Windows 8 ou Windows 8 Pro.

Le design

Tout d’abord, commençons cette prise en main du Yoga 11S en faisant le tour du propriétaire. L’appareil est tout à fait singulier puisqu’il se plie à 360 degrés. Quatre modes d’utilisation sont ainsi présents. On retrouve le mode portable et le mode tablette.
DSC06937
On a même accès à des modes moins classiques qui permettent de positionner l’appareil en forme de tente…
Lenovo
…ou qui le fait se transformer en véritable support de type présentoir :
DSC06932
Cette fonctionnalité multi-modes permet à l’utilisateur d’optimiser sa productivité en choisissant le format qui s’adapte le mieux à ses différentes activités. Lorsque l’appareil n’est pas en mode portable, et donc que la partie clavier est tournée vers l’extérieur, cette dernière se désactive automatiquement, ce qui est très pratique. Toutefois, il peut paraître au début assez inhabituel de sentir les touches du clavier tournées vers le sol lorsqu’il est en mode tablette ou en mode stand.
La charnière séparant la partie clavier de la partie écran est agréablement flexible, ce qui permet de passer facilement d’un mode à l’autre. En position fermée, des aimants fixent les deux parties de l’appareil, mais ne se font que très peu sentir.
DSC06939
L’appareil semble robuste et donne confiance. En revanche, il faut avoir conscience que l’ultrabook pèse tout de même 1,4 kg pour des dimensions exactes de 298 mm x 204 mm x 17,2 mm. Nous avions en test un modèle de Yoga 11S de couleur orange clémentine qui donne à l’appareil une esthétique à la fois très originale et très attractive. À noter que le Yoga 11S est également disponible en gris graphite.
Côté connectivités, on retrouve sur le bord latéral gauche de ce mini-ultrabook un connecteur audio, une prise USB 3.0 et un slot HDMI. Tout au bout, on décèle aussi le bouton volume, qui n’est néanmoins pas très facile d’accès :
DSC06922
D’autre part, sur le côté latéral droit, on note une entrée pour recharger la batterie, un slot microSD, un slot USB 2.0. Un peu plus loin, on a droit à une touche pour bloquer la rotation de l’écran :
DSC06928
Enfin, de part et d’autre du Yoga 11S  se trouvent des haut-parleurs stéréo agrémentés du système Dolby Home Theater v4.

L’écran

L’écran est doté d’une dalle IPS qui affiche un bon rendu des couleurs. La résolution d’écran, qui s’élève à 1 366 x 768 pixels, ne fait pas partie des meilleures. On aurait pu ici attendre un petit peu plus de la part de Lenovo. Toutefois, on ne peut que souligner la bonne luminosité procurée par cet ultrabook. Du côté des angles de vision, c’est là aussi très satisfaisant.

 

Les performances

Notre appareil embarque un processeur double-coeur gérant 4 threads et doté d’une architecture Ivy Bridge. Pour être plus précis, il s’agit de l’Intel Core i5-3339Y cadencé à 1,5 GHz et gravé en 22 nm. Deux versions sont disponibles avec 4 ou 8 Go de mémoire vive et un SSD entre 128 ou 256 Go, ce qui est tout à fait correct.
Voici ci-dessous les résultats que nous avons obtenus avec le Benchmark 3DMark :
Capture d’écran 2013-07-17 à 13.45.02
Capture d’écran 2013-07-17 à 13.44.34
Les résultats montrent clairement que ce Yoga 11S n’est pas une machine de guerre. En réalité, le réel avantage de cet ultrabook est sa praticité et sa flexibilité d’utilisation.
La webcam HD 720p est utile pour les visioconférences, mais c’est le minimum vital en termes de capteur photo/vidéo.
Le clavier est ergonomique et l’écran tactile répond bien au toucher. Toutefois, après avoir utilisé cet ultrabook en mode tablette, les traces de doigt sur votre écran revenu en mode PC pourront être désagréables. C’est l’un des inconvénients de ce genre de machines.
L’autonomie est annoncée pour durer 6 heures en mode Wi-Fi, ce qui est dans la lignée des ultrabooks « classiques ».

 

Notre avis
07/10
Vendu à partir de 799 euros selon la configuration choisie, le Yoga 11S est facile à emporter et son design est attractif, du moins utilisé en tant que PC, et ce d'autant plus qu'il passe à un Windows 8 complet au lieu du Windows RT proposé chez le premier Yoga 11. En version tablette, le Yoga n'est pas réellement nomade, la faute à un poids un peu trop élevé, à un écran pas réellement fixé à la partie clavier de l'appareil, et à une prise en main étrange, puisque l'on pose un clavier à l'envers sur ses genoux. Du fait que le Yoga 11S tourne sous Windows 8, les non-initiés à ce système d'exploitation pourront se voir quelques peu désemparés au début. La navigation y est toutefois fluide, même si les performances de cet hybride signé Lenovo ne se démarquent pas assez de la concurrence. À noter enfin que le dessous de l'ultrabook chauffe facilement.
  • Design
  • Port pour cartes SD
  • Connectiques complètes
  • Charnière solide
Pour
Contre
  • Pas de Full HD
  • Lourd en tant que tablette tactile
  • Emplacement du bouton volume