Les dernières annonces de Nokia ont probablement déçu ceux qui s’attendaient à une présentation de smartphones classiques, c’est-à-dire sous le format phablette. En marge de la tablette Lumia 2520, n’ont en effet été dévoilés que deux appareils, les Lumia 1320 en milieu de gamme et Lumia 1520 en haut de gamme.

Nokia Lumia 1520

Grand, toujours grand, le Lumia 1520 l’est sans nul doute, dans le sillage d’un Lumia 920 ou d’un Lumia 1020. Voici là une phablette qui porte bien son nom, avec son écran de six pouces et ses dimensions de 162,8 x 85,4 x 8,7 mm pour 209 grammes. C’est effectivement un poids lourd, mais, tout bien réfléchi, un peu moins que certains modèles de taille équivalente, puisque le HTC One Max sous Android n’affiche pas moins de 220 grammes sur la balance ! Rappelons que Nokia avait allègrement dépassé les 180 grammes avec des smartphones nettement plus petits.

Le 1520 de Nokia, ce fameux « Bandit » leaké à maintes reprises depuis des semaines, n’est autre qu’un hybride entre un Lumia 1020 et un Lumia 920. Niveau design, Nokia ne change pas ses habitudes d’un iota, avec un smartphone aux tranches arrondies sur les côtés, ce qui reste très agréable à prendre en main, mais aussi très anguleux, ce qui peut déranger certaines menottes. En ce sens, le Lumia 1320, en milieu de gamme « fait moins peur », puisqu’il propose des angles très arrondis, avec une coque amovible. Au contraire, le 1520 dispose d’un design unibody, ce qui signifie que sa batterie de 3400 mAh ne sera pas amovible. Mais de toute manière, celle du 1320 ne peut pas être ôtée, même si l’on peut changer sa coque… Et au-dessus de tout cela, on trouve un très bel écran de 6 pouces, LCD avec système ClearBlack, celui-là même qui a su faire ses preuves, avec revêtement Gorilla Glass 2 (on aurait préféré du Gorilla Glass 3 de dernière génération…) et la possibilité de l’utiliser avec des gants.

Nokia Lumia 1520

Enfin un port microSD !

Chez Nokia, design unibody a, jusqu’à maintenant chez les Lumia, été synonyme de mémoire non-extensible. Et c’est resté vrai jusqu’à ces nouvelles phablettes, malgré la levée de la restriction initialement imposée par Microsoft. Ceux qui regrettaient chez le Lumia 1020 une mémoire interne de 32 Go maximum apprécieront donc la possibilité d’ajouter une carte mémoire (jusqu’à 64 Go) aux 32 Go déjà présents dans le smartphone. Vous trouvez un port destiné à ladite carte sur le côté de l’appareil, près du port pour carte SIM… 4G. N’oubliez pas qu’en tant que terminal sous Windows Phone, le Lumia 1520 bénéficie de surcroît de 7 Go d’espace de stockage en cloud sur SkyDrive. Autre point important : il faudra changer de carte SIM si vous optez pour cette phablette, à moins que vous ne soyez propriétaire d’un iPhone, car elle ne prend en charge que des cartes nano-SIM (micro-SIM habituellement) !

Si le format du 1520 change, son « style », lui, reste identique à ce que l’on connaissait jusqu’ici. Comprenez que l’on retrouve un appareil photo PureView de 20 mégapixels à l’arrière. C’est moins que les 41 millions de points du Lumia 1020, mais cela permet à la phablette d’éviter l’objectif protubérant de son confrère, ce qui aurait clairement rendu inutilisable cet appareil déjà grand. Cet appareil inclut des lentilles Zeiss, une stabilisation optique d’image, une capacité à zoomer x2 dans les images, et propose de l’enregistrement vidéo Full HD à 30 fps. Il ne nous a pas été possible de tester cet appareil qui n’était pas encore finalisé, mais on peut d’ores et déjà s’attendre à de très bons résultats. Nokia a en outre indiqué la prochaine sortie d’une application permettant notamment d’enregistrer ses clichés en formats RAW, ce qui reste une belle promesse à l’intention des photographes.

Nokia Lumia 1520

De la charge par induction

Dernier point à retenir, et qui participe du prix de la bête : la technologie Qi intégrée au Lumia 1520. Il ne sera donc plus nécessaire d’acheter une coque supplémentaire pour utiliser la charge sans-fil de la batterie, comme c’était le cas notamment sur le Lumia 925. Le tout associé à Lumia Black, c’est à dire la dernière version de Windows Phone 8 incluant notamment l’affichage de trois colonnes d’icônes moyennes sur l’écran d’accueil et les applications Nokia Camera (qui regroupe les applications photo et Nokia Pro Cam habituelles) ou Nokia Story Teller, qui permet d’organiser ses clichés sur une carte.

Le Noka Lumia 1520 sortira en France avant la fin novembre, au prix de 699 euros en version 32 Go. Il sera décliné en rouge glossy rappelant largement le Lumia 920, mais aussi en jaune, noir et blanc mats. Un tarif élevé, malgré les qualités design et photo de la phablette, d’autant plus que son format aurait certainement mérité l’inclusion d’un stylet avec quelques fonctionnalités dédiées. Mais avec un processeur Qualcomm Snapdragon 800 qui anime tout cela, Nokia a fait un grand pas dans le monde de Windows Phone.

[nggallery id= »9″]