Le Nokia Lumia 630 est le successeur du Lumia 625, un Windows Phone d’entrée de gamme. Contrairement à son prédécesseur, il est livré avec Windows Phone 8.1 mais son écran perd en diagonale pour passer à 4,5 pouces et abandonne également le support de la 4G, laissé à son sosie, le Lumia 635. En revanche, son prix est bien inférieur à son prédecesseur puisqu’il est vendu pour 169 euros. À quoi faut-il s’attendre pour ce ticket d’entrée dans le monde des Windows Phone 8.1 ?

Nokia Lumia 630 OK

 

Une fiche technique pas très impressionnante

Comme on peut s’y attendre pour le prix, les composants intégrés dans le Nokia Lumia 630 ne sont pas les plus performants du marché. Windows Phone oblige, on retrouve un SoC de chez Qualcomm et plus exactement le Snapdragon 400 cadencé dont les quatre cœurs sont cadencés à 1,2 GHz. La mémoire vive se contente du minimum syndical avec 512 Mo au compteur. L’écran de 4,5 pouces n’est pas laissé de côté par Nokia puisqu’il dispose du traitement antireflets ClearBlack ainsi que de la vitre de protection Gorilla Glass 3. La dalle est de type IPS mais possède malheureusement une définition de 480 x 854 pixels. L’appareil photo possède lui aussi une définition assez faible de 5 mégapixels. Nous allons donc tenter de voir au cours du test de quelle manière ces composants parviennent à réaliser les tâches qui lui incombent.

modèleNokia Lumia 630
Taille d'écran4,5 pouces
Technologie d'écranIPS LCD (ClearBlack)
Définition854 x 480 pixels
ProcesseurQualcomm Snapdragon 400 (quatre cœurs ARM Cortex-A7 cadencés à 1,2 GHz)
Mémoire RAM512 Mo
Appareil Photo5 mégapixels
Vidéo720p @ 30 IPS
Caméra frontaleAucune
Dimension129.5 x 66.7 x 9.2 mm
Poids134 g
Batterie1830 mAh
Stockage8 Go
NFC ?Non
Carte SD ?Oui, jusqu'à 128 Go
ConnectivitéWi-Fi 801.11 b/g/n
Bluetooth 4.0
3G (HSPDA)
4G LTE ?Non
CouleursVert, orange, jaune, noir et blanc
ParticularitésGorilla Glass 3
Double SIM
Prix169€ sans subvention

 

Un design sobre et efficace

Nokia Lumia 630 1

Niveau design, Nokia n’a pas voulu réaliser un smartphone réellement original, et parfois, se contenter d’un design sobre mais efficace est le meilleur moyen de contenter la grande majorité des utilisateurs. Le Lumia 630 se distingue du 635 par le matériau utilisé sur la coque arrière. En effet, sur le 630, le rendu de la coque est mat alors qu’il est brillant sur le 635. Le dos du téléphone est très simple : on retrouve le capteur photo en haut au milieu ainsi que le haut-parleur en bas à droite, caché sous une fine grille insérée dans un orifice.

Nokia Lumia 630 4

Sur le côté supérieur de la coque, on retrouve la prise jack. Le connecteur micro USB 2.0 se place tout en bas. Le bouton Power et les boutons de volumes sont présents sur le côté droit du téléphone. Mis à part ces quelques éléments, rien ne vient trancher avec le noir mat de la coque. Lorsque le téléphone est éteint, on a l’impression d’avoir un pavé noir dans la main. Très bien pour les personnes à la recherche de sobriété. Pour celles qui aiment une petite touche de couleur, Nokia propose le 630 dans plusieurs coloris : vert, orange, jaune, blanc et le noir.

Nokia Lumia 630 3

La coque arrière est amovible facilement, il suffit de tirer sur le côté supérieur. Ce qui permet d’accéder à la batterie de 1830 mAh amovible et de pouvoir la remplacer si besoin. On retrouve les deux emplacements pour les cartes au format micro SIM . Si le premier emplacement nécessite de retirer la batterie, le second permet d’insérer une carte SIM sans avoir à éteindre le téléphone. La carte micro-SD (jusqu’à 128 Go) requiert également le retrait de la batterie pour être insérée.

Nokia Lumia 630 11

La coque en polycarbonate donne l’impression de solidité. Elle ne se raye pas facilement et le plastique semble assez épais. Le reste du téléphone donne également un sentiment de solidité et nous n’avons pas peur de faire tomber le téléphone au sol. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé durant le test. Tel un Nokia 3310, le téléphone a perdu sa coque et sa batterie sans aucun dégât à noter.

Nokia Lumia 630 6

 

Un écran passable

Nokia Lumia 630 9

Tout d’abord, la définition de l’écran est vraiment juste avec ses 480 x 854 pixels ce qui donne une résolution de 218 PPI pour son écran de 4,5 pouces. Elle ne permettra pas de consulter des pages web sans devoir zoomer si on veut éviter l’effet flou autour du texte. Les sites web responsives adaptés aux mobiles sont plus agréables à naviguer. En revanche, le plus gros défaut provient du rétroéclairage qui donne une teinte jaunâtre au mobile sur fond blanc. D’autant que des fuites de lumières sont présentes en bas et en haut de la dalle qui dénaturent les couleurs et donnent un aspect bas de gamme.

Malgré le fait que la dalle soit de type IPS, les angles de vision ne sont pas très bons puisque la teinte jaunâtre s’accentue encore plus selon les angles. Autre élément négatif à noter, c’est l’absence du réglage automatique de la luminosité puisque le téléphone ne possède pas de capteur de luminosité. En revanche, le centre de notification permet en un clic de sélectionner le niveau de luminosité : faible, moyenne ou forte, selon les préréglages de l’utilisateur.

Le gros point noir de l’écran, c’est sa protection qui accroche trop les doigts. Le doigt ne glisse pas assez sur la surface de l’écran et rend le scroll vraiment désagréable. Enfin, la luminosité n’est pas très élevée, même avec le rétroéclairage réglé au maximum.

 

Windows Phone 8.1 : une légère évolution

Nokia Lumia 630 8

Le Lumia 630 est le premier Windows Phone que nous testons à être livré sous la version 8.1 du système d’exploitation de Microsoft. Nous avions déjà abordé les nouveautés dans des articles mais jamais de manière concrète. Pour faire court et avant de rentrer dans les détails, Windows Phone 8.1 représente une évolution nécessaire de l’OS mobile de Microsoft mais qui n’a rien de révolutionnaire par rapport à Android ou iOS. Nous allons aborder point par point les nouveautés. 

Ce qui manquait cruellement à Windows Phone était un centre de notifications pour accéder rapidement aux réglages et aux dernières notifications reçues. Le fonctionnement est le même que pour les OS concurrents : il suffit de tirer avec son doigt depuis le haut de l’écran pour faire apparaître le centre de notifications. Ce dernier comporte l’accès rapide aux connexionx Wi-Fi et Bluetooth ainsi qu’à l’application Appareil photo mais également au réglage de la luminosité. La partie basse du centre de notifications permet d’afficher les notifications des applications comme les appels manqués, les SMS ou encore les notifications en provenance de Facebook. Une fonctionnalité vraiment pratique qui manquait aux anciennes version de Windows Phone.

Windows-Phone-8.1

Le centre de notifications est réglable : il est possible de choisir parmi 10 réglages pour les 4 raccourcis. C’est la même chose pour les notifications : l’utilisateur peut décider des notifications à afficher dans le centre de notification et celles à afficher sous forme de bannière sur l’écran de veille.

Un petit détail, c’est le fonctionnement du réglage du volume du téléphone. Auparavant, lorsque l’on réglait le volume, une barre apparaissait dans la partie supérieure de l’affichage pour indiquer le volume (de 0 à 30) et la possibilité d’enlever ou d’activer le vibreur. Dorénavant, la même barre apparaît mais le volume se règle de 0 à 10 et surtout, il faut cliquer sur cette barre pour avoir accès à quelques réglages supplémentaires. Parmi ceux-ci, on retrouve la possibilité d’activer ou non le vibreur mais également de régler indépendamment, et de manière tactile, le volume de la sonnerie et des notification d’une part et d’autre part, le volume des médias et des applications.

WP-8.1-apps-2

Windows Phone 8.1 fait la part belle à la personnalisation par rapport à ses prédécesseurs. La première possibilité est d’avoir un fond d’écran ! Oui, vous avez bien lu, il était impossible, en 2014, d’afficher un fond d’écran sur Windows Phone autre que la couleur noire ou blanche. On pourrait presque parler de révolution. Étant donné que les tuiles des applications prennent toute la place, Microsoft a eu l’idée de les rendre transparente, pour laisser s’afficher le fond d’écran. Le fond d’écran vient se positionner uniquement dans les icônes et on retrouve donc le fond noir ou blanc entre les tuiles. Microsoft se sert de l’effet parallaxe très à la mode sur le Web : lorsque l’utilisateur scroll l’affichage vers le bas, le fond  d’écran se déplace aussi, mais de manière moins rapide que les tuiles. Un effet plutôt sympathique qui dynamise l’ensemble.

WP-8.1-apps-3

Toujours concernant les tuiles, on peut désormais disposer trois rangées sur tous les terminaux au lieu de seulement deux pour Windows Phone 8.0. Sur certains Lumia comme les 1320 et 1520, il est en revanche possible d’activer la troisième rangée de tuiles sans être sous Windows Phone 8.1 grâce à la taille de l’écran et à une modification opérée par Nokia. Avec Windows Phone 8.1, tous les téléphones auront cette possibilité.

Nokia Lumia 630 10

Du côté des petits plus, on retrouve un nouvel agenda qui permet d’être consulté par semaine. En vue mensuelle, il est possible d’afficher les rendez-vous d’un jour particulier sans quitter la vue courante. Le clavier évolue également avec une fonctionnalité baptisée Word Flow qui permet, à l’instar des terminaux Android, d’écrire les mots en glissant son doigts sur les lettres au fur et à mesure sans lever le doigt au lieu d’appuyer dessus une à une.

Cortana est également de la partie. Malheureusement, l’assistante vocale est pour le moment indisponible en français. Il faut donc effectuer une manipulation pour passer le terminal en anglais et télécharger les fichiers de langue Cortana. L’assistante vocale vous parlera alors en anglais et il faudra faire de même avec elle pour se faire comprendre. Pour le moment, Cortana est en bêta même si son fonctionnement peut se révéler pratique.

WP-8.1-apps

Pour le reste, rien ne change par rapport à Windows Phone 8.0 et les habitués ne seront donc pas perdus. Si les changements apportés étaient attendus depuis longtemps et facilite l’utilisation du système d’exploitation, tout n’est pas encore au point. Par exemple, le fond d’écran ne sera pas visible si votre écran d’accueil est rempli de tuiles non transparentes. Il faudra alors que les développeurs mettent à jour leur application pour rendre la tuile transparente. La liste des applications auraient également pu être revue puisqu’elle est quand même moins pratique que ce qui se fait sur Android et iOS. Si vous avez un paquet d’applications, il faudra scroller à de nombreuses reprises avant d’atteindre l’application désirée.

 

Des performances correctes

Le Snapdragon 400 et ses quatre cœurs confèrent au Lumia 630 une bonne réactivité dans le système. Aucun ralentissement n’est à signaler. En revanche, ce smartphone n’est clairement pas conçu pour les jeux gourmands. Inutile d’espérer faire tourner dans de bonnes conditions les dernières productions vidéoludiques. Les 512 Mo de mémoire vive ne permettent pas de lancer plusieurs applications gourmandes en même temps sans noter de ralentissements. C’est dommage.

Nous avons lancé le benchmark Basemark OS II qui est disponible sous Android, iOS et Windows Phone. Le Lumia 630 obtient le score total de 458 points : 609 pour le système, 771 pour la mémoire, 219 pour la partie graphique et 429 pour le Web.

 

Un capteur photo médiocre

Le capteur de 5 mégapixels ne parvient par à faire des miracles comme on pouvait s’y attendre avec une si faible définition. L’image manque clairement de piqué et les couleurs paraissent bien ternes. Le mode macro est tout de même présent et permet de prendre des photos de très près sans avoir de flou. En revanche, le manque de définition ne permet pas de profiter de ce mode pour faire de jolis clichés. Malheureusement, l’appareil photo ne prend pas en charge le HDR pour permettre de prendre des photos en contre-jour tout en conversant une visibilité des zones sombres et lumineuses.

L’appareil photo du Lumia 630 n’est clairement pas fait pour prendre des photos de qualité mais permettra de garder un souvenir des moments passés avec son smartphone…

Nokia Lumia 630 24 Nokia Lumia 630 23 Nokia Lumia 630 22 Nokia Lumia 630 21 Nokia Lumia 630 20 Nokia Lumia 630  24

 

Une autonomie au rabais

La batterie de 1830 mAh semble un peu légère pour le Lumia 630. En effet, lors de notre test d’autonomie, le smartphone a perdu 22 % de batterie en passant de 100 % à 78 %. Une chute bien trop importante puisque la majorité des smartphones testés se situe plutôt vers 15 à 18 %. Pour rappel, ce test consiste en la lecture d’une vidéo YouTube pendant 1 heures, avec le mode avion et le Wi-Fi activé et la luminosité à 100 %. Le téléphone est relié à un casque avec le son au maximum.

En utilisation quotidienne, l’autonomie permet de tenir une journée si on ne sollicite pas trop les fonctions multimédia. Si on abuse un peu trop d’Internet, des jeux et des vidéos, l’autonomie chute bien vite.

 

Le premier Windows Phone dual-SIM

Le Nokia Lumia 630 est le premier Windows Phone a supporter deux SIM. La raison est  simple : avant la version 8.1, Windows Phone ne supportait pas la gestion de deux cartes SIM. Le fonctionnement le suivant : lorsque vous êtes dans l’application téléphone ou SMS, il suffit d’appuyer sur une icône pour décider d’utiliser l’un ou l’autre numéro. Il est ainsi possible de répondre par SMS à une personne avec les deux numéros et les réponses resteront dans la même conversation.

Nokia Lumia 630 12

La qualité sonore des appels (micro et haut-parleur) est bonne, tout comme la réception des réseaux. En parlant de ces derniers, le Lumia 630 se limite au support de la 3G, contrairement au Lumia 635 qui sera compatible avec les réseaux 4G. Au niveau des débits, le modem intégré au sein du téléphone ne permettra pas de folies et se limite au support de la 3G+ (HSPDA) à 21,1 Mbps en réception et 5,76 Mbps en émission.

Notre Verdict

autonomie
L'autonomie du Nokia Lumia n'est vraiment pas son point fort. Il ne faut pas espérer tenir une journée entière en utilisation multimédia.
6
caméra
L'appareil photo du Nokia Lumia 630 est tout juste correct. Les photos prises devront éviter de quitter le smartphone car sur un grand écran, les défauts et le manque de définition se font davantage ressentir dans ces conditions.
5
design
Le design est sobre et classique mais tranche un peu avec ce que l'on a l'habitude de voir sur les mobiles. Pour ceux qui veulent un téléphone passe partout, le Nokia Lumia 630 conviendra très bien. En revanche, il est un peu trop épais, ce qui donne la sensation de tenir une petite brique dans les mains. Ceux qui aiment la couleur peuvent se tourner vers les modèles colorés. Petit plus pour la coque facilement amovible, tout comme la batterie.
7
logiciel
Windows Phone 8.1 commence à arriver à maturité. Le centre de notifications et l'arrivée des fonds d'écran change totalement l'expérience utilisateur. Il manque toutefois encore certains détails à peaufiner pour arriver au niveau d'Android et d'iOS en termes d'ergonomie, mais on s'en approche. Téléphone Nokia oblige, on retrouve quelques applications des équipes de développement finlandaise. C'est le cas de la suite HERE bien pratique pour le GPS ou encore Nokia Camera qui permet d'avoir quelques possibilités supplémentaires avec le capteur photo.
8
performances
Le Snapdragon 400 qui équipe le Nokia Lumia 630 n'est pas un foudre de guerre. Pour les tâches courantes, le multimédia et les jeux peu gourmands, il n'y a aucun problème à signaler. En revanche, il est inutile d'espérer faire tourner les jeux les plus gourmands. Sa mémoire vive de seulement 512 Mo peut causer des ralentissements si l'utilisateur fait tourner en même temps plusieurs programmes gourmands.
7
écran
La présence d'une dalle IPS laisser présager du bon. En effet, le téléphone possède des angles de vision assez larges. Mais les fuites de lumière et la faible définition de la dalle n'en font pas un bon écran. Dommage également que les traces de doigts accrochent autant.
6
10
Meilleure note
Notre avis
06/10
Le Nokia Lumia 630 peine à trouver sa place, même au sein de la gamme Lumia. Par rapport à son prédecesseur, le 625, il apporte surtout le support du double SIM. Mais est-ce vraiment nécessaire ? Pour certains marchés ou pour le milieu professionnel, cela peut avoir un avantage, mais pour le particulier, on a du mal à voir l'intérêt réel. Le Lumia 635 que nous allons prochainement tester est, selon nous, bien plus intéressant. Il apporte enfin le support de la 4G dans la gamme de prix des 170 euros dans l'univers des Windows Phone. Toutefois, la concurrence des Windows Phone à bas coûts des OEM comment à se préparer et pourrait bien faire du mal au positionnement tarifaire de Nokia.
autonomie
06
caméra
05
design
07
logiciel
08
performances
07
écran
06
  • Windows Phone 8.1
  • Logiciels Nokia
  • Double SIM
Pour
Contre
  • Autonomie
  • Ecran
  • Appareil photo