La Nokia Lumia 635 est une copie conforme du Lumia 630 que nous avons testé il y a quelques jours. Il reprend sa conception et ses composants, à trois différences près. La coque change de texture, le dual SIM disparaît mais le Lumia 635 apporte le support de la 4G. Vendu le même prix que le Lumia 630, le 635 devient-il alors plus intéressant que son jumeau bridé en 3G ?

Nokia Lumia 635-11

Le grand frère du Lumia 630

Le Lumia 635 est vraiment ressemblant en tout point au Lumia 630. Les deux smartphones partagent les mêmes composants : un écran LCD IPS de 4,5 pouces doté d’une définition de 854 x 480 pixels et piloté par un SoC Qualcomm, le Snapdragon 400. Ce dernier possède quatre cœurs Cortex-A7 cadencés à 1,2 GHz assistés par 512 Mo de mémoire vive. On conserve la même remarque que pour le Lumia 630 : dommage de ne pas avoir mis 1 Go puisque 512 Mo peut vite se révéler limitant à l’usage.

Le capteur photo reste le même avec 5 mégapixels au compteur, ce qui borne rapidement les possibilités offertes en termes de photo. L’appareil est présent pour garder des souvenirs, mais rien de plus. A noter, l’absence de capteur frontal, comme sur son petit frère.

Le support de la 4G est permis par le modem présent au sein du SoC qui supporte cette fois-ci la 4G LTE de catégorie 4 pour des débits théoriques de 150 Mbps. Le Nokia Lumia 630 se limitait, pour sa part, à la 3G+ (HSPDA) pour des débits théoriques de 21,1 Mbps. Le gain en vitesse est donc énorme, ce que nous allons vérifier dans la pratique. Mais tout d’abord, jetons un œil à la fiche technique complète du Lumia 635 dont le seul élément vraiment démarquant est le support de la 4G.

Notons que pour les parties écrans, logiciel, performances, photos et vidéos, nous vous invitons à lire notre test du Lumia 630 puisque les deux téléphones partagent exactement les mêmes composants et la même partie logicielle. Le comportement du Lumia 635 est identique à celui du 630 dans ces domaines.

Une fiche technique qui fait la part belle à la 4G

modèleNokia Lumia 635
Taille d'écran4,5 pouces
Technologie d'écranIPS LCD (ClearBlack)
Définition854 x 480 pixels
ProcesseurQualcomm Snapdragon 400 (quatre cœurs ARM Cortex-A7 cadencés à 1,2 GHz)
Mémoire RAM512 Mo
Appareil Photo5 mégapixels
Vidéo720p @ 30 IPS
Caméra frontaleAucune
Dimension129,5 x 66,7 x 9,2 mm
Poids134 g
Batterie1830 mAh
Stockage8 Go
NFCNon
Carte SDOui, jusqu'à 128 Go
ConnectivitéWi-Fi 801.11 b/g/n
Bluetooth 4.0
3G (HSPDA)
4G LTEOui
CouleursVert, orange, jaune, noir et blanc
ParticularitésGorilla Glass 3
Prix169 € sans subvention

Design du Lumia 635 : on reprend (presque) le même et on recommence

Nokia Lumia 635-6

Ça brille !

Au niveau du design, Nokia ne s’est pas foulé et on peut le comprendre puisque le 635 reprend exactement le même base que le 630. En fait, la seule différence provient de la coque amovible qui change de texture. Sur le Lumia 630, la texture plastique est mate et légèrement rugueuse pour empêcher les glissades dans la main et la texture mate évite les reflets de lumière. Au contraire, sur le Lumia 635, le plastique est brillant, reflète énormément la lumière et glisse plus facilement. Les couleurs sont mises à l’honneur pas Nokia, que ce soit pour le 630 mais également le 635.

Sur ce dernier, la coque effet glossy rajoute du punch aux couleurs et Nokia a fait un choix contestable : les bords du téléphone sont d’une couleur différente de la coque arrière. Par exemple, sur notre exemplaire orange, la coque est beaucoup plus claire que les bords. Les boutons reprennent la couleur de la coque et le logo à l’arrière prend la couleur des bordures, pour contraster. Si vous souhaitez vous faire remarquer dans la rue, les Lumia 635 colorés seront parfaits ! Les modèles noirs et blancs devraient être plus passe-partout. La coque étant amovible, il sera possible de changer de couleur en cours de route.

Nokia Lumia 635-12Nokia Lumia 635-10Nokia Lumia 635-3Nokia Lumia 635-13

 

La 4G : véritable atout du Lumia 635

L’élément qui distingue réellement le Lumia 635 du 630 est le support de la 4G de catégorie 4 pour un débit théorique maximal de 150 Mbps. Nous avons réalisé divers tests de débits. Le Lumia 635 se comporte mieux que le Lumia 630 grâce au support de la 4G mais également de la H+ (qui a également comme nom 3G++, 3G Dual Carrier ou HSPA+). La H+ permet d’atteindre, en 3G avec les antennes compatibles, 42 Mbps. Une hausse intéressante comparée aux 21,1 Mbps du Lumia 630.

Windows Phone 8.1 4G

Au niveau de la 4G, il n’y a aucun souci à signaler. Nous avons réussi à capter les antennes 4G de Free (2600 MHz) que nous réussissons à capter d’habitude avec les autres téléphones. Un test de débit a permis de monter à 66,22 Mbps avec 3 barres sur 5 pour la réception du réseau. Il est donc normal de ne pas atteindre 150 Mbps qui est un débit théorique maximal à l’arrêt et « collé » à l’antenne. Comme toute technologie sans fil, le débit diminue lorsque l’on s’éloigne de l’antenne et le Lumia 635 n’est pas à blâmer.

Nokia Lumia 635-9

Le Lumia 635 perd en revanche le support dual-SIM. Mais pour le même prix, on préfère largement une puce H+/4G qu’un téléphone dual-SIM 3G+. Chacun verra midi à sa porte mais en dehors de l’Asie, rares sont les utilisateurs friands des téléphones qui supportent deux cartes SIM.

 

Autonomie

Lors de notre test d’autonomie, le Lumia 635 ne s’est pas révélé particulièrement bon. Après une heure d’une vidéo YouTube (mode avion, WiFi activé, luminosité au maximum), la batterie du téléphone a perdu pratiquement 20 % de sa capacité. C’est à peu près le même score qui avait été réalisé par son cousin le Lumia 630.

En utilisation quotidienne, le Lumia 635 tiendra facilement la journée entière (voire même plus) à condition de ne pas trop se servir des fonctions multimédias. Pour un usage principalement téléphone et occasionnellement smartphone, le Lumia 635 est très bien placé. Il faudra juste faire attention à ne pas lui en demander trop sous peine de voir sa batterie perdre rapidement en capacité.

Notre Verdict

autonomie
Tout comme le Lumia 630, l'autonomie du 635 n'est pas le point fort du smartphone de Nokia. Il tiendra facilement une bonne journée en utilisation normale mais dès que l'utilisateur sollicite un peu trop les fonctionnalités multimédias, la batterie a du mal.
6
caméra
Le capteur photo est le même que sur le Lumia 630 et la note restera donc la même. Un appareil photo à utiliser occasionnellement puisque la qualité des photos est médiocre.
5
design
Un point de moins que le Lumia 630 sur cette partie à cause de l'utilisation d'une coque brillante qui prend facilement les traces de doigts, les reflets et qui glisse plus facilement.
6
logiciel
Rien à dire de particulier sur la partie logicielle puisque c'est la même version de Windows Phone 8.1 que l'on retrouve sur le Lumia 630 et le 635. Les apports à WP 8 sont nombreux et appréciables mais il manque encore quelques petits détails à peaufiner.
8
performances
Le Snapdragron 400 ne permettra pas au Nokia Lumia 635 de briller par ses performances. Il conviendra à faire tourner quelques petits jeux et la plupart des applications. Dommage de n'avoir mis que 512 Mo de mémoire vive pour le multitâche.
7
écran
Tout comme pour le Lumia 630 : la dalle LCD a beau être de type IPS, les fuites de lumière et la faible définition ne lui donnent pas raison.
6
10
Meilleure note
Notre avis
07/10
Le Lumia 635 gagne un point par rapport au 630. Pourquoi ? Grâce au support de la 4G qui en fait un Windows Phone réellement intéressant pour de l'entrée de gamme. On pourrait bien trouver des téléphones 4G moins cher mais uniquement dans l'univers Android. D'ici quelques mois, les OEM vont se lancer sur le marché des Windows Phone et ils devraient commercialisés des références en 4G moins chères que l'actuel Lumia 635. Certes, ils ne bénéficieront pas de la qualité de fabrication de Nokia ni de ses finitions, mais les consommateurs attentifs à leur portefeuille pourraient être intéressés.
autonomie
06
caméra
05
design
06
logiciel
08
performances
07
écran
06
  • Support 4G
  • Prix
  • Windows Phone 8.1
Pour
Contre
  • Autonomie
  • Appareil photo
  • Ecran