Microsoft a fait la démonstration, au Mobile World Congress, de plusieurs applications universelles comme Microsoft Office et Spartan. Ces démonstrations étaient faites en utilisant ce qui devrait être la prochaine version de Windows 10 mis à disposition des Windows Insider.

Spartan universal app
On s’en doutait, mais le nouveau navigateur de Microsoft, pour le moment connu sous le nom de code Project Spartan, prendra la forme d’une application universelle. Cela veut dire que les versions Windows 10 Mobile, Windows 10 (et peut-être une version Xbox One qui n’a pas été annoncée jusqu’à présent), disposeront des mêmes fonctions et seront surtout facilement mises à jour par Microsoft. Depuis le lancement du navigateur Chrome par Google, il est maintenant normal de mettre à jour son navigateur très régulièrement, beaucoup plus régulièrement que les années qui séparaient chaque version d’Internet Explorer. À titre de comparaison, la fréquence des mises à jour de Project Spartan n’a pas encore été précisément fixée par l’équipe de développement, mais l’application devrait recevoir des mises à jour au moins tous les mois.

Les démonstrations de Project Spartan au MWC étaient faites en utilisant la build 10026. Il est fort probable que la prochaine préversion de Windows 10 mise à disposition des Windows Insider soit cette build ou une version supérieure. Projet Spartan devrait donc être de la partie pour la prochain preview. Jusqu’à présent le nouveau moteur de rendu EdgeHTML était bel et bien disponible dans Windows 10 mais le navigateur complet, son interface et ses fonctions n’étaient pas disponibles. Le site WinBeta.org a réussi à mettre la main sur une build interne de Microsoft et a réalisé une vidéo de démonstration de Spartan qui nous montre justement cette interface et ses fonctions en action.

Lien Youtube
Chaine Youtube FraWin

L’interface du logiciel avait déjà été présentée à la conférence du 21 janvier, mais la vidéo nous la montre plus en détail. L’interface ressemble bel et bien à ce qui se fait actuellement du côté de Chrome et Firefox avec une barre d’onglets, une barre d’adresse et l’accès aux paramètres par un menu à droite. Les paramètres prendront d’ailleurs la forme d’une colonne le côté du navigateur et on peut voir une nouvelle fois les nouveaux contrôles (boutons, switch…) de Windows 10 apparu dans la dernière préversion. On a le droit également à une démonstration de l’intégration de Cortana dans le navigateur. L’assistant personnel permettra, pour rappel, de trouver des informations supplémentaires à propos de la page que l’on visite, comme les horaires d’un restaurant ou le nombre de calories d’un aliment.

Des nouveaux droits pour les développeurs ?

L’arrivée de cette application universelle pourrait également indiquer une ouverture de la part de Microsoft sur les règles régissant les applications du Windows Store. Sur Windows 8, Internet Explorer, même en version Modern, était le seul à pouvoir exécuter du code JavaScript, car il était en réalité basé sur Win32 et non sur les API du Windows Store. Project Spartan sera également capable d’exécuter du JavaScript même dans sa condition d’application du Windows Store, mais il reste à voir si Microsoft ne réservera ce droit qu’à ses applications, grâce à une API interne, ou s’il laissera ce droit aux développeurs tiers.

Le code JavaScript reçu par le navigateur est interprété et exécuté lorsqu’il est reçu par la machine. Microsoft bloquait cette fonction aux développeurs pour qu’ils ne puissent pas modifier le comportement de leurs applications, par des injections de code JavaScript, après la validation de l’application sur le Windows Store. À cause de cette restriction, il était impossible pour des développeurs tiers de développer des navigateurs concurrents et disponibles sur le Windows Store.