Disponible depuis le lancement de Windows Phone 8, le NFC était jusqu’à présent très peu utilisé sur Windows Phone, la faute à un manque d’API disponibles pour les développeurs et des fonctions de paiement trop restreintes. Windows 10 devrait corriger cet aspect.

Windows 10 paiement NFC

Le marché du paiement par NFC est en plein essor depuis le lancement d’Apple Pay l’année dernière, même si Microsoft et Google proposaient déjà des solutions. Samsung a annoncé au MWC 2015 sa solution Samsung Pay et Google a lancé dans la foulée Google Pay dont on devrait réentendre parler à Google I/O 2015. Microsoft se devait donc de réagir.

Depuis Windows Phone 8, Microsoft prend en charge le paiement sans contact par Secure Element. Ce Secure Element stocke les informations sensibles concernant la carte bancaire à utiliser et il peut prendre la forme d’une carte SIM, comme c’était le cas pour Windows Phone, ou d’une puce dédiée dans le téléphone, au même titre que les cartes bancaires physiques en circulation. C’est la solution choisie par Apple pour Apple Pay.

Windows 10 prendra également en charge le « Host Card Emulation », la solution technologique concurrente du Secure Element. Cette prise en charge est déjà assurée par Android depuis Android 4.4. Dans le cas de Google, le téléphone qui procède au paiement envoie une requête à Google Wallet, qui crée un numéro de carte virtuelle, le téléphone termine ensuite la transaction avec ce numéro. Ce numéro de carte virtuelle est alors traduit sur les serveurs de Google par le vrai numéro et Google procède à la transaction avec la banque émettrice.

Microsoft annonce, avec le support de ces deux technologies, pouvoir prendre en charge les paiements par carte Visa, MasterCard et American Express.

Windows 10 NFC tap settings

 

Le NFC comme moyen de communication à courte portée était également pris en charge par Windows Phone 8, mais comme pour le paiement, les fonctions n’étaient pas très développées jusqu’à présent. Il n’était possible que de lancer une application ou une URL, mais sans plus d’interactions.

Avec Windows 10, il sera possible pour les développeurs de créer des applications permettant de configurer les paramètres du téléphone en fonction des tags NFC qu’il rencontre. Cette possibilité existe déjà sur Android grâce à des applications comme Tasker. Cela permet par exemple de lancer le WiFi et de désactiver le 4G lorsqu’on approche son téléphone du tag NFC dans l’entrée de la maison.

Ces nouveautés seront les bienvenues pour rattraper la concurrence, dans un Windows 10 qui semble prendre de plus en plus d’ampleur.