Si l’on savait que Windows 10 serait gratuit pour les utilisateurs de Windows 7 et Windows 8.1 en cas de mise à jour pendant la première année, on ne savait pas encore comment cette mise à jour se passerait en pratique. Une présentation de Microsoft nous donne plus de détails sur cette procédure

Windows 10 update matrix

Cette présentation semble signer définitivement l’arrêt de mort de Windows RT. Microsoft n’a visiblement pas prévu de façon de mettre à jour les machines sous Windows RT vers Windows 10 que ce soit par image CD (.ISO) ou par Windows Update. Bien entendu, Microsoft continuera de proposer son système sur des machines équipées de processeur ARM, les Lumia en étant le meilleur exemple.

Plus intéressant pour le reste du monde, Microsoft a donné des détails sur la façon dont les utilisateurs de Windows 7 et Windows 8 recevront la mise à jour vers Windows 10 et c’est plutôt une bonne nouvelle. Ces utilisateurs devront tout d’abord être sur la dernière version disponible de leur système respectif, à savoir Windows 7 Service pack 1 d’une part et Windows 8.1 avec les mises à jour mensuelles d’autre part. Une fois cela fait, Windows 10 pourra alors leur être directement proposé par Windows Update. Il n’auront donc pas à passer par un processus plus compliqué comme copier une image CD sur une clé USB et démarrer l’ordinateur sur cette clé.

De la même façon, les utilisateurs de Windows Phone 8.1 recevront Windows 10 mobile par le système d’update intégré à leur téléphone, un fonctionnement classique dans l’industrie mobile.

 

La voie lactée pour un cycle de mise à jour plus rapide

Windows 10 milky way

Microsoft est en train de travailler activement sur un projet répondant au nom de code « MilkyWay ». Ce projet a pour but d’accélérer le déploiement des mises à jour Windows pour que les utilisateurs reçoivent les mises à jour, au plus tard, 6 semaines après le début du déploiement. Ce projet concerne donc essentiellement les utilisateurs de Windows sur smartphone qui doivent attendre l’accord des opérateurs nationaux avant de recevoir une mise à jour. Dans le pire des cas, cela pouvait prendre quasiment un an, c’est notamment le cas aux États-Unis du Lumia Icon qui a reçu la mise à jour vers Windows Phone 8.1 en ce début d’année. Pour mener à bien ce projet, Microsoft travaille à rendre ces mises à jour plus facilement testables par ses partenaires.

Raccourcir le temps de déploiement des mises à jour est un problème important que Microsoft doit résoudre. L’éditeur prévoir de mettre à jour Windows 10 très régulièrement et il a besoin que les utilisateurs aient accès à ces mises à jour pour que les développeurs d’applications puissent pleinement tirer parti des nouveautés. Windows sur smartphone est historiquement un système plus fermé qu’Android, il se doit donc de proposer un système de mise à jour plus rapide.