Comme on le voyait il y a quelques jours, l’USB Type-C va jouer un rôle important dans la solution de docking de Windows 10. La polyvalence du nouveau format va également donner de nouvelles possibilités aux appareils tournant sous le successeur de Windows Phone, Windows 10 mobile.

Windows 10 mobile usb

Cette polyvalence repose sur plusieurs éléments, d’abord Windows 10 Mobile supportera le « Dual Role », c’est-à-dire la possibilité pour un mobile d’agir comme un périphérique, lorsqu’il est relié à un ordinateur par exemple, ou comme un hôte lorsqu’on lui branche un périphérique. Ce support s’accompagne d’un jeu de pilote inclus dans Windows 10 Mobile et Microsoft donne le détail de ce support dans sa présentation.

Windows 10 mobile pilotes inclus

Microsoft liste ici les pilotes qu’il a choisi d’inclure dans la version mobile de Windows 10. Leurs noms sont assez explicites et l’on voit que Windows 10 gérera les périphériques les plus communs : hubs, souris, claviers, manettes de jeu et périphériques de stockage. On remarquera quand même un grand absent : l’imprimante. Les imprimantes se reposent sur le pilote générique USBPrint.sys qui n’est pas mentionné dans le tableau. Les personnes ayant besoin d’une carte audio externe ou d’un périphérique audio dédié seront contentes d’apprendre la prise en charge de l’audio par USB.

Il ne sera pas possible en revanche, d’installer des nouveaux pilote et il faudra donc ne pas compter sur la prise en charge de périphériques un peu hors normes.

Microsoft en profite pour rappeler que Windows 10 supportera les autres fonctions de l’USB 3.1 , à savoir la recharge électrique jusqu’à 100 watts et la possibilité d’utiliser d’autres protocoles comme le DisplayPort ou le Thunderbolt à travers un câble USB.

Windows 10 mobile usb exemples

Ces annonces devraient multiplier les possibilités des appareils sous Windows 10 Mobile comparé à un Windows Phone qui accusait un sérieux retard sur le sujet, le système n’était même pas compatible avec les manettes de jeu ni les claviers Bluetooth jusqu’à récemment. Le support des manettes, en particulier, est très intéressant, car c’est l’élément qui manque à un appareil mobile pour devenir une machine de jeu traditionnelle complète, pour peu que les calculs lourds que demandent ces jeux soient déportés. C’est justement ce à quoi travaille Microsoft.

Bien sûr, le logiciel ne suffit pas et il faudra que les appareils prennent en charge l’USB 3.1 Type-C pour profiter pleinement de toutes ces nouveautés. Microsoft prévoit, et les annonces récentes dans le secteur semblent le prouver, que beaucoup de produits mobiles seront équipés de ces technologies pendant la seconde moitié de l’année, période de sortie prévue pour Windows 10.