WinBeta a repéré ce matin que Microsoft avait fini de compiler une première build candidate pour être la version RTM de Windows 10.

Windows 10 logo

La version « Release to Manufacturing » ou RTM, de Windows est la build que Microsoft envoie à ses partenaires fabricants de machine pour qu’ils commencent leur travaille d’intégration. C’est également la version que l’éditeur va mettre sur les DVD, ou les clés USB, de Windows vendu dans le commerce. Auparavant, cette version RTM était considérée comme la version finale de Windows, mais cela va changer avec Windows 10 et le passage de Windows d’un produit à un service.

Aujourd’hui, Microsoft a compilé la build 10176 qu’il a désignée comme étant la première candidate à être la build RTM. Au cours des prochains jours, les équipes de Microsoft vont évaluer si cette build contient suffisamment peu de bugs et si elle est suffisamment stable pour être considérée comme la version RTM de Windows 10. Si ce n’est pas le cas, d’autres builds seront candidates par la suite, mais le fait que la dernière build laissée aux Windows Insider soit la version 10162, donc 14 compilations de retard, et qu’elle est déjà particulièrement stable et bien finie laisse à penser que Microsoft ne tardera pas trop à officialiser la version RTM.

Parce que Windows 10 est maintenant considéré comme un service, cette étape sera beaucoup moins importante pour Microsoft que par le passé. Le système ne sera toujours pas complet, même après avoir eu une version RTM, et il ne le sera jamais, car il sera mis à jour en permanence par l’éditeur. On sait par exemple que Microsoft Edge ne prendra pas tout de suite en charge les extensions, ou que le Windows Store n’hébergera pas tout de suite les applications Win32. Microsoft prépare d’ailleurs d’ores et déjà une mise à jour majeure pour Windows, connue sous le nom de code « Redstone », dont on devrait réentendre parler bientôt.