C’est probablement l’une des fonctions les plus attendues concernant le nouveau navigateur de Microsoft. Malheureusement, les extensions adaptées à Edge ne devraient arriver qu’en 2016.

microsoft edge

Lorsque nous avions testé Microsoft Edge à la sortie de Windows 10, en juillet dernier, le nouveau navigateur de Microsoft nous avait paru intéressant, surtout grâce à son moteur de rendu très performant. Mais Edge souffrait d’un défaut, ses fonctionnalités et l’expérience utilisateur n’étaient pas au rendez-vous. En premier lieu, l’un de ses plus gros manques était la prise en charge d’extensions dont l’utilisation est pourtant très populaire avec Google Chrome ou Mozilla Firefox. Ainsi, il est pour le moment impossible dans Microsoft Edge de profiter d’un gestionnaire de mot de passe comme Lastpass ou d’un bloqueur de traqueurs et de publicités comme Ghostery. On sait pourtant que l’éditeur travaille actuellement sur le sujet, il a même officiellement annoncé que les extensions seraient bientôt prises en charge par Microsoft Edge, mais à quelques semaines de la sortie de Windows 10 Threshold 2, ce support est toujours manquant même dans les builds les plus récentes.

À en croire les derniers bruits de couloir chez Microsoft, la raison est simple, la fonctionnalité a tout simplement été repoussée à l’année prochaine. On ne sait pas à quel point cette fonction a été repoussée, mais on suspecte qu’elle pourrait finalement arriver avec la prochaine grosse mise à jour de Windows 10, connue sous le nom de code Redstone 1 et qui serait disponible pour le grand public au milieu de l’année 2016, probablement au printemps. Les membres du programme Insider auraient en revanche le droit de mettre la main sur cette fonction en amont, dès le début de l’année 2016, lorsque les builds de Redstone 1 leur seront distribuées.