Microsoft a lancé l’année dernière son nouveau système Windows 10 avec, pour la première fois, une offre de lancement permettant aux utilisateurs sous Windows 7 ou Windows 8.1 de mettre à jour gratuitement leur système. Cette offre arrive à expiration le 30 juillet 2016, que se passera-t-il ensuite ?

Windows 10 wallpaper logo icon

Commençons par rappeler en quoi consiste l’offre de lancement de Windows 10. Du 31 juillet 2015 au 29 juillet 2016, il est possible de mettre gratuitement une machine sous Windows 7 Service Pack 1 ou Windows 8.1 vers Windows 10. Cette offre ne concerne que les particuliers, Windows 7 Entreprises, Windows 8 et 8.1 Entreprise ne sont pas éligibles à cette offre. Une fois la mise à jour effectuée, la licence Windows 10 vous appartient donc et vous n’êtes donc pas concerné par la question que pose cet article. Il n’y aura ni licence à payer ni frais d’abonnement pour les machines sous Windows 10 à partir du 30 juillet.

Cet article concerne les machines sous Windows 7 ou Windows 8.1 qui n’auront pas été mis à jour vers Windows 10 le 30 juillet, Microsoft fera-t-elle vraiment payer cette mise à jour ? Certains l’affirment, mais nous pensons que ce ne sera pas le cas.

 

Pourquoi Microsoft a-t-il lancé cette offre ?

Pour comprendre la stratégie de Microsoft, il faut se demander pourquoi l’éditeur a décidé d’offrir la mise à jour vers son nouveau système il y a un an.

netmarketshare WIndows 10 janvier 2016 2

La fragmentation de Windows en février 2016

Avec Windows 10, Microsoft entend mettre un terme à la fragmentation de Windows sur les ordinateurs. Windows 7 et Windows 8.1 sont toujours pris en charge par l’éditeur jusqu’en 2020 et 2023 respectivement et ce support coûte cher à Microsoft.

Microsoft souhaite également avoir un maximum d’utilisateurs le plus vite possible sous Windows 10. Cette base lui servira à convaincre les développeurs de créer des applications universelles pour Windows 10 qui fonctionneront sur ordinateurs, tablettes, smartphones et la Xbox. La firme a fait le pari devant sa communauté de développeurs qu’elle réussirait à créer un parc d’un milliard de machines d’ici deux ans.

Windows 10 Windows Store février 2016

Microsoft veut remplir le Windows Store au plus vite

Pour atteindre cet objectif, Microsoft a créé cette offre avec une durée d’un an. Cette limite doit pousser les utilisateurs à faire la mise à jour avec un sentiment d’urgence, le principe d’une promotion avec un stock limité en somme.

Donc est-ce que Windows 10 va devenir payant ?

Le 30 juillet, trois scénarios semblent se dessiner concernant la fin de l’offre de Microsoft. La première éventualité est que Microsoft abandonne, comme il l’avait dit, la gratuité de la mise à jour vers Windows 10 et commence donc à faire payer aux utilisateurs de Windows 7 et Windows 8 le fait de passer à Windows 10.

On imagine mal ce scénario se produire, Microsoft n’a pas d’intérêt stratégiquement à ralentir la croissance de Windows 10 en le facturant aux personnes intéressées par le système. Cela compliquerait l’objectif d’atteindre 1 milliard d’appareils dans deux ans alors que Microsoft n’est pas en avance sur son calendrier.

Windows 10 mise à jour gratuite

Les deux autres éventualités sont que Microsoft poursuive l’offre, soit en la rallongeant à nouveau, soit en supprimant carrément sa limite de durée. Cette dernière possibilité semble également peu probable, cela retirerait à Microsoft le moteur qu’est le sentiment d’urgence, même si ce sentiment était de toute façon diminué par l’annonce d’un rallongement de l’offre. Surtout, et c’est ce qui nous fait pencher pour un rallongement limité de l’offre, Microsoft a annoncé il y a quelques semaines que la firme ne prendrait plus en charge les machines sous Windows 7 ou 8.1 avec des processeurs Skylake à partir du 17 juillet 2017.

Les particuliers ont donc jusqu’à cette date pour procéder à la migration de leurs machines utilisant ce processeur. Le 17 juillet arrive environ un an après l’arrêt supposé de l’offre promotionnelle, Microsoft pourrait idéalement annoncer une nouvelle période de gratuité pour coïncider avec la fin du support.

Dans tous les cas, Microsoft n’a pas encore précisé ce qui arriverait le 30 juillet et nous ne pouvons que conjecturer. Il ne faut donc pas croire les articles qui prétendraient détenir cette information. Microsoft devrait annoncer ces plans dans la première moitié de l’année, probablement à la Build ou à la WorldWide Partner Conference.