Alors que Windows Redstone 1 est toujours en développement, on commence à entendre parler de la mise à jour suivante, Redstone 2. Résumons tout ce que l’on sait du futur de Windows 10 à moyen terme.

redstone2

Petit historique du développement de Windows 10

Pour comprendre les informations révélées par Zac Bowden sur winbeta.org, il faut avoir en tête les différents noms de code utilisés en interne par Microsoft à propos de Windows 10.

Lors de son développement l’année dernière, Windows 10 était désigné par les équipes de développement sous le nom de code Threshold (qui signifie pallier, en français, représentant bien la mise à jour gratuite de Windows 10 et l’unification du système).

Test Windows 10 : ergonomie, fonctionnalités, applications… le nouvel OS de Microsoft passé au crible

En juillet 2015, Windows Threshold 1 est sorti sous le nom Windows 10. Microsoft a ensuite développé une mise à jour corrigeant les principaux défauts du système, une mise à jour baptisée Threshold 2 en interne. Cette mise à jour est sortie en novembre sous le nom Windows 10 1511.

Test de Windows 10 1511 : la première mise à jour de Windows en tant que service

Depuis, Microsoft travaille sur Windows 10 Redstone 1 qui sera la prochaine révision majeure du système. Si l’éditeur suit la même logique, on s’attend ensuite à ce qu’il développe une révision mineure sous le nom de code Redstone 2.

Windows 10 Redstone 1 prévu pour juin

Depuis plusieurs mois, les builds envoyées aux membres du programme Insider font partie de la branche Redstone 1. Cette mise à jour est, d’après Winbeta, prévue pour juin 2016. Nous confirmons que c’était encore le plan de Microsoft il y a quelques mois, et ça n’a visiblement pas changé. Si Microsoft conserve sa nomenclature, son nom commercial devrait donc être Windows 10 1606.

Pendant le développement, Microsoft a fait le choix difficile, mais salutaire, de prendre le temps de revoir ces outils de développement (une information que nous révélions en janvier et qui a depuis été confirmé par la presse américaine). Ce travail a causé un délai dans le développement de nouvelle fonction, et Redstone 1 devrait être moins important que ce qui était prévu.

W10M 10572 cortana envoi sms desktop

On devrait en apprendre plus sur le contenu de cette mise à jour à la conférence Build qui se tiendra à la fin du mois de mars. On s’attend à une meilleure intégration des différents appareils sous Windows 10. Par exemple, on devrait bientôt pouvoir envoyer des SMS ou passer des appels depuis n’importe quel appareil, si vous avez un smartphone compatible (sous Windows 10 Mobile ?).

D’après Winbeta, cette fonction est connue sous le nom Continuum en interne. Continuum changerait donc de définitions avec Redstone pour inclure tout ce qui fait la cohésion de l’expérience utilisateur. On ne sait pas encore si Microsoft compte vraiment, au niveau marketing, communiquer sur Continuum avec cette nouvelle définition.

Quantum Break cover

Quantum Break n’était prévue que sur Xbox One

Redstone 1 apporterait également des nouveautés du côté du Windows Store pour préparer l’arrivée des jeux AAA depuis la Xbox One. On a récemment vu que le Windows Store n’était pas encore à la hauteur.

C’est aussi avec cette nouvelle version que Microsoft Edge devrait, enfin, avoir accès aux extensions promises par l’éditeur depuis 1 an maintenant. Enfin, Microsoft travaille toujours sur un retour des placeholders de OneDrive.

Redstone 2 repoussés à 2017

En suivant le même calendrier qu’en 2015, Windows 10 Redstone 2 devait sortir à l’automne, un an après Windows Threshold 2. Il semblerait pourtant que cette mise à jour soit repoussée à 2017.

Comme l’année dernière, Redstone 2 devrait venir corriger les principaux problèmes de Redstone 1 et proposer les fonctionnalités que Microsoft n’aura pas eu le temps d’implémenter.

Avec une mise à jour prévue pour dans un an, il est encore trop tôt pour parler des nouveautés qui seront effectivement incluses.

Windows as a service

Avec tous de même déjà deux mise à jour importantes du système en moins d’un an, Microsoft semble bien avoir fait rentrer Windows dans l’ère du service. Il avait fallu attendre une année complète entre la sortie de Windows 8 et Windows 8.1 et Windows 8 était sorti plus de 3 ans après Windows 7.

Avec le travail effectué sur les outils de développement, les équipes de Microsoft devraient être de plus en plus efficaces en production de nouvelles fonctionnalités. Une transition qui aura pris du temps, mais qui devrait durablement améliorer Windows à l’avenir.