Microsoft continue d’affirmer que l’offre de mise à jour gratuite vers Windows 10 expirera en juillet. Cette communication de l’éditeur pourrait faire partie d’une stratégie marketing pour inciter l’installation du système.

Windows 10 mise à jour gratuite

Microsoft a annoncé hier que Windows 10 avait été installé sur 300 millions d’appareils actifs dans le dernier mois. Ce joli score, moins d’un an après la sortie de Windows 10, a été notamment réalisé grâce à l’offre promotionnelle mise en place depuis la sortie par Microsoft. Cette offre permet à n’importe quels ordinateurs sous Windows 7 ou Windows 8.1 d’être mis à jour gratuitement vers Windows 10 si ses caractéristiques techniques le lui permettent.

Dans l’article d’annonce des 300 millions d’appareils actifs, Microsoft explique que cette offre de gratuité expirera le 29 juillet. Après cette date, pour installer Windows 10 il faudra débourser 100 euros.

La publicité Get Windows 10 disparaîtrait bientôt

Actuellement, Microsoft incite les utilisateurs de Windows 7 et 8 à procéder à la mise à jour grâce à un programme appelé Get Windows 10, ou GWX, qui affiche des publicités pour le nouveau système, dans la barre des taches.

proposition upgrade Windows 10 GWX mise à jour

Comme l’offre promotionnelle doit bientôt se terminer, le site Winbeta a demandé à Microsoft ce qu’il adviendrait de Get Windows 10. D’après l’éditeur, l’outil sera supprimé de Windows 7 et Windows 8 progressivement à partir du 29 juillet.

Il était déjà possible de désactiver Get Windows 10 à la main, mais la procédure à suivre n’est pas à la portée de tous le monde.

Doit-on y croire ?

Si Microsoft affirme haut et fort que cette offre expirera bien en juillet, dont-on vraiment y croire ? Après tout, l’éditeur pourrait très bien décider de prolonger l’offre. En effet, avec Windows 10, Microsoft ne cherche pas forcément à vendre des licences, mais surtout à augmenter la base installée. D’autant que la vente de licences Windows aux particuliers ne représente pas l’essentiel des revenue générée par la division, c’est la vente de licences aux fabricants qui rapporte.

En janvier déjà nous écrivions pourquoi Microsoft n’avait aucun intérêt à mettre fin à cette offre. En revanche, l’éditeur a tout intérêt à laisser penser que cette offre expirera pour générer un sentiment d’urgence chez les personnes susceptibles de faire la mise à jour  tant qu’elle est gratuite.

Windows 10 Progression juillet mai

Pour ne pas avoir menti, il suffira à Microsoft de lancer en août une nouvelle offre de mise à jour gratuite vers Windows 10 Anniversary Update, qui doit justement sortir en juillet, un an après la sortie de Windows 10.

Si Microsoft souhaite vraiment atteindre 1 milliard de machines sous Windows 10 d’ici 2018, l’éditeur ne pourra pas se permettre de faire payer la mise à jour aux utilisateurs de Windows 7 qui représente encore la majorité du parc installé. La croissance d’installation de Windows 10 est actuellement déjà au ralenti et même avec l’offre, le milliard d’appareils pourrait être difficile à atteindre.