La stratégie de Microsoft serait-elle en train de fonctionner ? On a récemment vu quelques grandes applications arrivées sur le Windows Store et c’est aujourd’hui Parrot qui semble s’intéresser au troisième écosystème d’applications.

Parrot Drone Bepop

Au départ connu pour ses accessoires dédié à la conduite, comme les kits mains libres Bluetooth, Parrot s’est spécialisé, depuis quelques années, dans la conception de drone domestique. Ces appareils se vendent très bien depuis quelques années, et doivent être contrôlés par des appareils mobiles, qu’il s’agisse de smartphones ou de tablettes. Il faut y installer une application, FreeFlight 3.

Cette application était déjà disponible pour Windows Phone et Windows 8.1, mais à la lecture des derniers commentaires sur le Windows Store, il semble qu’elle ait été laissée à l’abandon puisque les utilisateurs se plaignent d’une incompatibilité avec les derniers produits de la marque.

Le fabricant est visiblement conscient de ce problème et semble réfléchir à l’élaboration d’une nouvelle application universelle pour Windows 10. Parrot recherche en effet un chef de projet pour « piloter le développement de l’application FreeFligt pour Windows en suivant la roadmap des features des Drones Parrot ».

En revanche, l’application ne sera pas développée par Parrot directement, mais par un partenaire, « susceptible de pouvoir répondre à ce Cahier des Charges ».

Il est encore trop tôt pour savoir si ce projet utilisait l’un des ponts mis en place par Microsoft qui permettrait à Parrot de réutiliser l’application iPad, mais l’annonce précise bien que le profil recherché doit connaitre la programmation en C#, un langage, entre autres, utilisé pour programmer des applications Windows.

Dans tous les cas, c’est encore un signe positif pour Microsoft qui bénéficie en France de meilleures parts de marché pour Windows Phone que dans les autres pays, favorisant ainsi la création d’applications par les entreprises françaises.