Nous avons pu jouer le semaine dernière à la version Windows Phone de Bable Rising 3D, ce jeu où vous incarnez un Dieu qui doit empêcher que soit construit la tour de Babel. Pour cela, vous avez à votre disposition différents pouvoirs divins comme des éclairs sacrés, la possibilité de créer des séismes dévastateurs ou de déverser des inondations vengeresses sur ces humains irrévérencieux et stupides que sont les Babyloniens.

Ce jeu reprend l’univers de ses équivalents iOS et Android. On notera tout de même des graphismes légèrement en dessous par rapport à l’équivalent iOS mais cela vient surement du fait que le jeu n’est pas encore totalement terminé.

Le jeu n’est pas facile à appréhender et il vous faudra quelques minutes pour comprendre les gestes à faire pour lancer les pouvoirs. Ils peuvent être réalisé suivant une jauge qui se recharge différemment suivant le pouvoir donc il faut faire en sorte de les économiser pour augmenter leur efficacité.

En plus des villageois qu’il faudra repousser, il faudra aussi s’occuper des prêtres protecteurs qui les défendent contre vos pouvoir, des porteurs d’urne sacrée qui prolongent la durée d’interruption de vos pouvoirs et des tours de siège qui aident les humains à accéder aux niveaux supérieurs plus facilement. Les navires de marchandises qui livrent les pierres sur le chantier ne devront pas non plus être oublié.

 

Vous pouvez collecter la monnaie de Babel grâce à vos performances au cours du jeu ou l’acheter via les Achats intégrés. Vous pourrez la convertir contre des parchemins, des pouvoirs passifs et des niveaux supplémentaires afin d’améliorer vos compétences et votre expérience de jeu.

Le jeu sera a priori payant même si nous n’avons pas de prix, pas de date de disponibilité non plus mais Ubisoft nous a indiqué qu’il sortirait assez vite. Dès qu’on aura une date précise, on vous la donnera. En attendant, vous pouvez toujours admirer cette magnifique vidéo ou j’essaye tant bien que mal de jouer au Dieu. Comme vous pourrez le voir, j’ai encore besoin d’entrainement.