La semaine dernière, nous abordions le cas du projet Islandwood qui vise à inciter les développeurs iOS à adapter leurs applications pour Windows 10, en le rendant capable d’interpréter l’Objective C et les APIs de programmation d’Apple. C’est maintenant le projet Astoria qui fait parler de lui, alors qu’il n’avait été mis à disposition qu’auprès d’une poignée de développeurs Android. Le principe est ici un peu différent : il s’agit de faire tourner un environnement Android (AOSP) directement dans Windows 10 Mobile.

picoprocess

Le site WMPowerUser est parvenu à mettre la main sur la documentation du projet Astoria, ce qui nous permet d’en apprendre plus sur la façon dont Microsoft compte réussir à lancer des applications Android sur Windows 10 Mobile.

Cela va plus loin qu’un simple ajout de la machine virtuelle Dalvik puisqu’il est également question de la prise en charge des bibliothèques de programmation disponible sur Android comme OpenGL ou SQLLite. Microsoft est même allé jusqu’à intégrer le moteur de rendu Webkit de Chrome. Le NDK d’Android est également intégré, ce qui veut dire que les applications programmées en C/C++ seront également prises en charge par Windows 10 Mobile.

En revanche, il n’est pas question de prendre en charge les Google Play Services, une surcouche du SDK Android proposée aux développeurs par Google. Si une application utilise les Google Play Services, le développeur devra faire des retouches au code de son application pour le faire fonctionner sur Windows 10 Mobile, en remplaçant par exemple les cartes de Google Maps par celle de Bing Maps. Les applications qui ne dépendent pas des Google Play Services semblent en revanche fonctionner sans aucune modification nécessaire.

Une mise en pratique déjà disponible

Dans les fichiers concernant le projet qui ont fuité, celui qui devrait le plus intéresser la communauté Windows Phone est l’outil permettant d’installer dès maintenant des applications Android sur son smartphone. Pour cela, le mobile devra tourner sous la dernière version disponible de Windows 10 Mobile Insider Preview et devra faire partie de la liste des modèles compatibles :

  • Nokia Lumia 920
  • Nokia Lumia 925
  • Nokia Lumia 830
  • Nokia Lumia 930
  • Nokia Lumia 1520
  • Nokia Lumia 635 avec 1 Go de RAM
  • Nokia Lumia 730 (le Lumia 735 est incompatible)
  • Nokia Lumia 820
  • Nokia Lumia 435

Si votre mobile n’est pas dans cette liste, pas d’inquiétude. Le projet est toujours en cours de développement, comme Windows 10 Mobile, et ces instructions n’auraient même pas du sortir au grand jour.

Une preview publique en octobre

Le projet Astoria devrait être ouvert à tous les développeurs dans une preview publique au mois d’octobre, probablement au moment où Windows 10 Mobile sera disponible. Contrairement au projet Islandwood, le projet Astoria ne devrait pas être disponible sur les versions de Windows 10 à destination des tablettes et ordinateurs. Il ne s’agit en effet pas de transformer les applications Android en applications universelles, ce qui est prévu pour les applications iOS, mais bien de simplement les faire tourner telles quelles dans une machine virtuelle.