Windows 8 sera disponible x86 (Intel/AMD) mais également ARM (Texas Instruments, Qualcomm ou encore Nvidia). Ce n’est pas une surprise.

Néanmoins, Microsoft n’a pas prévu d’outil de virtualisation sur WOA – Windows On ARM. Ce qui veut simplement dire que si une application n’est pas prévue pour ARM, elle ne tournera pas dessus.

Un choix sûrement dicté par des impératifs de performances, néanmoins Microsoft va redoubler d’effort pour permettre aux développeurs d’optimiser leurs applications x86 et ARM. Par exemple, Office 15 sera compatible sur les deux plateformes (Word, Excel, PowerPoint ou encore OneNotes).

Microsoft va publier prochainement une proche beta équipée du Windows Store, cette beta sera compatible x86 et ARM.