Décidément, on a jamais autant parlé des Netbooks ces derniers mois que depuis quelques jours. On a appris qu’ils allaient progressivement mourir, les seuls constructeurs en proposant encore (Acer et Asus) ayant décidé d’arrêter leur commercialisation. Aujourd’hui, on apprend qu’ils seraient peut être indirectement responsable des ventes en demi-teinte de Windows 8.

Asus-1201PN-SIV006M-Netbook-12-1-Atom-N450-320-Go-2048-Mo-Windows-7-Batterie-Li-Ion-6-cellules-5600mAh-Argent

En effet, au contraire de Windows 7 qui s’écoulait à un rythme de 20 millions d’ordinateurs par mois au moment de sa sortie, on serait en dessous avec Windows 8. Pire, les ventes de Windows 8 (boite + bundle avec un PC) seraient même en dessous des ventes équivalente de Windows 7 il y a un an.

Seulement, une grande part des ventes de Windows 7 à sa sortie et même il y a un an venait de la vente de Netbook, un marché maintenant au point mort, remplacé par celui des tablettes. C’est donc la faiblesse de ce segment qui expliquerait en grande partie la faiblesse des ventes de Windows 8.

Avec Windows 8, Microsoft compte s’imposer sur le segment des tablettes qui est lui très porteur. Le problème, c’est que pour le moment, Windows 8 n’est encore disponible que sur une quantité limitée d’appareils et surtout il y a encore une réticences de nombreuses personnes quant à Windows 8 sur tablettes notamment à cause des applications qui sont peu nombreuses du fait de la jeunesse du système.

Il faudra du temps pour voir l’écosystème applicatif du Windows Store grandir à la hauteur de ce qui se fait sur iOS et Android. La croissance de Windows 8 pourrait donc suivre cette tendance avec une croissance d’abord mesurée avant de voir grandir au fur et à mesure que Windows 8 s’imposera au niveau des tablettes. Bien sûr, à condition que les développeurs fassent confiance à Windows.

Source