Si on savait que l’ordinateur n’avait plus la côte et que Windows 8 n’avait pas réussi à relancer la machine, il semble que la situation soit encore plus grave qu’attendue et que le marché du PC rentre dans une phase profonde de crise et de recomposition. Il ne fait aucun doute que l’arrivée des tablettes change la donne mais la transition est très rapide.

marché du PCSelon des données d’IDC, au cours du 1er trimestre 2013, le marché du PC va baisser au niveau mondial de 13.9 %. Comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessus, c’est la 3ème baisse consécutive, le marché est donc revenu aux volume d’il y a 4 ans (soit juste avant l’arrivée des tablettes modernes).

Pire, la baisse semble encore plus forte au 1er trimestre 2013 même si on en est pour le moment qu’aux prévisions. Selon les chiffres d’IDC, il devrait s’écouler 76.3 millions d’unités au 1er trimestre. Combien de tablette seront vendus dans le même temps ? Difficile à dire mais on devrait être proche de ça voire peut être même au-dessus.On a pas encore toutes les données sur les marchés nationaux mais IDC estime que la baisse devrait être plus importante qu’anticipée. Il n’y a qu’au Japon que la situation serait un peu moins morose que prévue. Seules les données pour les Etats-Unis ont été dévoilé : – 12,7 % par rapport à il y a un an et – 18,3 % par rapport au 4e trimestre 2012.

Voici la répartition par constructeur :

IDC - US - PC

 

La baisse est forte pour pour la plupart des constructeurs. On remarque toutefois que Dell baisse un peu moins que le marché et surtout Lenovo qui reste stable entre le 4e trimestre 2012 et le 1er trimestre 2013. Cela est cohérent avec ce que l’on vous annonçait il y a quelques temps comme quoi Lenovo réalisait des ventes records.

Maintenant qu’on connaît la situation, reste à voir comment essayer de l’expliquer. La principale raison, on l’a déjà évoqué, c’est l’arrivée des tablettes qui deviennent moins chères et plus performantes et sont suffisantes pour le commun des mortels. Difficile tout de même de ne pas relier ces chiffres avec la sorite de Windows 8. Le système d’exploitation de Microsoft pourrait aussi expliquer une partie de cette baisse, les personnes ayant certainement décider de ne pas acheter de PC ou retarder leurs achats du fait de la présence de Windows 8.

Cette part semble tout de même faible par rapport à l’effet tablette. Il ne faut en effet pas oublier que le segment des Netbooks s’est fait remplacer par le segment des tablettes à des niveaux de prix similaires. Cela a nécessairement un impact sur les ventes de PC au global. Je ne suis clairement pas sûr que sans Windows 8, les choses auraient été très différentes.

Et vous, quel est votre avis ?

Source