HP, premier constructeur mondial d’ordinateurs, serait en train de mettre en place tout une stratégie pour tirer parti au mieux de la fin du support de Windows XP devant intervenir l’année prochaine. Cette « mise à mort » devait avoir lieu il y a plusieurs années déjà mais devant le tollé suscité par cette disparition, Microsoft avait dû retarder cette décision, sachant qu’à l’époque, on était en plein marasme Windows Vista.

Capture d’écran 2013-06-13 à 12.14.28

Il faut savoir que dans le milieu professionnel, Windows XP représente environ 40 % à 50 % du parc actuel d’ordinateurs dans le monde. L’année prochaine, avec la fin du support de Windows XP, les entreprises vont devoir renouveler ce parc. En effet, la fin du support signifie que Microsoft ne corrigera plus les failles de sécurité et les bugs du système, réduisant d’autant la fiabilité et la sécurité du système pour les entreprises l’utilisant.

Il y a donc potentiellement un parc énorme d’ordinateurs qui va être renouvelé l’année prochaine (la fin du support est prévue pour fin avril) et HP compte bien profiter pour se faire une santé alors que le marché des PC est morose depuis plusieurs années maintenant et que HP se fait maintenant talonner par Lenovo pour la place de première constructeur mondial. En interne, on parlerait de « Goodbye XP, Hello HP ».

Si cette « aubaine » sera certainement bénéfique aux constructeurs, reste que cette situation ne pourra pas durer très longtemps et le marché pourrait retomber tout aussi vite une fois que les entreprises auront renouvelé leur PC. On ne sait pas ce qu’a prévu HP pour tirer parti de la fin du support de Windows XP, mais on espère que la firme a du solide, car les entreprises pourraient aussi en profiter pour aller acheter chez des constructeurs asiatiques ou chez Apple.