Nous vous rappelions la semaine dernière qu’Internet Explorer 8, 9 et 10 ne serait bientôt plus pris en charge par Microsoft. C’est également à partir d’aujourd’hui que la firme met fin au support de Windows 8.0, une petite irrégularité dans l’histoire de Windows.

40 millions de ventes

À partir d’aujourd’hui, Windows 8.0 ne recevra donc plus de mise à jour de sécurité. Cela veut dire que les failles restantes dans le système pourront être exploitées par des pirates sans que Microsoft ne fournisse de correctifs. Il est donc vivement conseillé d’abandonner le système, que ce soit en mettant à jour Windows ou en installant un système alternatif toujours pris en charge.

Il y a maintenant presque 2 ans, Microsoft n’a mis fin au support que de Windows XP. Windows Vista est encore pris en charge jusqu’en avril 2017 et Windows 7 jusqu’en janvier 2020. Comment alors expliquer que Windows 8 soit d’ores et déjà abandonné par son éditeur ?

Windows 8.1 est la réponse à cette question. Microsoft considère Windows 8.1 comme le prolongement de Windows 8.0 et c’est avec le premier qu’il faudra compter sur de nombreuses mises à jour de sécurité au fil du temps. Windows 8.1 sera pris en charge jusqu’au 10 janvier 2023.

Windows 8.1 est proposé gratuitement à tous les utilisateurs de Windows 8, sauf les entreprises, selon la licence choisie. Pour mettre à jour la machine, il faudra passer par le Windows Store et non par Windows Update. Ce procédé un peu particulier mis en place par Microsoft pour faire découvrir la boutique d’application n’avait pas eu l’effet escompté. Il était également à l’origine de plusieurs problèmes, notamment sur les machines où le Windows Store ne fonctionnait pas ou n’était pas accessible.