L’institut Kantar vient de publier ses chiffres de part de marché de Windows Phone (et de ses concurrents) pour les 3 derniers mois se terminant en avril (donc sur les mois de février-mars-avril) et les résultats montrent une progression de l’écosystème Windows Phone qui gagne toujours plus de parts de marché.

Part de marché de Windows Phone

Les chiffres ne concernent pour le moment que quelques pays, dont 5 de l’Union Européenne et les Etats-Unis, mais témoignent d’une situation où Windows Phone stabilise sa position de challenger et réussit même à gagner encore quelques points de parts de marché. On peut raisonnablement penser que l’arrivée des Windows Phone 8 à prix très compétitifs (Lumia 720 et 620) et de nouveaux haut de gamme (Lumia EOS, Lumia 925/928) vont permettre de reprendre une croissance plus forte dans les prochains mois.

Ainsi, sur la période février-avril, Windows Phone a atteint une part de marché de 6,7 %  en EU5 – Europe des 5 – (contre 3,7 % il y a un an), soit une progression de 0,2 % sur un mois par rapport à la période janvier-mars. La différence est surtout visible en Angleterre où le système a gagné 1,4 point en un mois. En Allemagne, on est à + 0,3 %, en France à – 1, en Italie à – 0,4 %, en Espagne à + 0,2.

De l’autre côté de l’Atlantique, le système est stable puisqu’il n’y a aucun changement pour Windows Phone sur la période février-avril par rapport à janvier-mars. Dans tous les cas, la part de marché est de 5,6 % alors même qu’on observe une légère baisse d’iOS au profit d’Android tandis que Symbian est stable et RIM accuse une petite baisse (- 0,2 %).

En Chine, entre janvier et mars, Kantar avait relevé une part de marché de 2 %. Entre février et avril, on est maintenant à 2,4 %, signe d’une croissance importante des ventes de Windows Phone sur le territoire sur le mois d’avril. Un signe positif alors que le marché chinois est le premier marché de la téléphonie et que Windows Phone commence à peine à s’y implanter.

En ce qui concerne les deux derniers pays observés, on est passé en Australie de 4,1 % entre janvier et mars à 5,1 % entre février et avril, là aussi un bon signe pour Windows Phone. Au Japon, Windows Phone a doublé sa part de marché de 0,3 % à 0,6 % entre les deux périodes.

Bref, dans l’ensemble, les signaux sont au vert. Pour ajouter à l’optimisme, le PDG de Nokia a indiqué que l’on verra dès les chiffres de ce trimestre (mars-juin) le bon choix qu’a fait Nokia en choisissant Windows Phone. En effet, on devrait y voir des chiffres de ventes et des résultats financiers en très bonne forme par rapport aux derniers trimestres. Cela permettrait de renforcer le PDG dans sa vision tout en confortant les choix stratégiques de l’entreprise à un moment où l’entreprise va redoubler d’efforts avec de nouveaux Windows Phone misant sur la photo et sur la navigation.