Huawei a annoncé qu’il continuerait à travailler avec Microsoft et avec son système d’exploitation mobile. Windows Phone devrait donc être encore ouvert à d’autres constructeurs malgré l’acquisition de Nokia par la firme.

Huawei Ascend w2

Le récent rachat de Nokia par Microsoft ne fera pas renoncer Huawei à Windows Phone. Richard Len, chargé de l’unité de consommation européenne, a déclaré au Wall Street Journal ce jeudi qu’il continuerait à travailler avec l’OS mobile.

Nous continuerons à développer des appareils tournant sous Windows Phone, et nous lancerons plus de produits. (Richard Len)

L’acquisition de Nokia au début du mois laissait pourtant penser que le Microsoft allait se concentrer sur la conception de smartphones en son sein. D’autant que Nokia est déjà le porte-drapeau de l’OS Windows Phone, avec sa gamme Lumia, principale responsable de l’augmentation des parts de marché de Windows Phone en 2013. Le géant du Redmond, qui s’est procuré la branche mobile du Finlandais pour plus de 5 milliards d’euros, aurait pu choisir de capitaliser uniquement sur l’image de marque Nokia, et plus précisément sur les modèles Nokia Lumia. Néanmoins, les propos tenus par le responsable de Huawei indique que Windows Phone devrait continuer à être un écosystème tissant des partenariats avec plusieurs constructeurs. Cela signifie donc qu’aucune une clause d’exclusivité pour l’utilisation de la licence Windows Phone ne figurait a priori dans les conditions de rachat.

Pour autant, il est encore difficile aujourd’hui de parler d’écosystème pour Windows Phone. Même s’il s’est imposé comme le troisième OS mobile dans le monde et qu’il a bénéficié du relatif succès des Nokia Lumia, Windows Phone peine encore à séduire les constructeurs mais aussi les développeurs. Il s’agit donc d’un message plutôt positif lancé par Huawei pour l’OS mobile.

Pour rappel, le fabricant asiatique a pour l’instant deux téléphones d’entrée de gamme sous l’OS, l’Ascend W1 et W2. D’autres marques s’étaient également lancées dans l’aventure. HTC, qui prévoit d’autres lancements cet automne, avait sorti le 8X et le 8S et même le géant Samsung avait sauté timidement le pas avec l’Activ S, resté très confidentiel.