Le principal problème de Windows Phone par rapport à iOS et Android, ce n’est pas tellement le manque de terminaux ni l’hégémonie de Nokia. Non, le problème c’est surtout le manque d’applications comparé au Play Store ou à l’App Store. Un manque symbolisé par l’absence d’Instagram, par exemple.

best-windows-phone-apps

Pour régler ce problème, Microsoft a déjà mis en place des concours pour attirer les développeurs en leur faisant gagner des petites sommes. Cela permet certes d’augmenter le nombre d’applications disponibles mais cela ne change rien à l’absence des gros studios de développement. Microsoft a donc décidé de sortir le portefeuille et depuis le printemps dernier, le géant de Redmond serait prêt à fournir jusqu’à 100 000 $ par studio de développement d’applications « Triple A ».

Voilà quelques mois maintenant que l’on commence à voir arriver des grosses applications sur le Store comme Temple Run, Pandora ou Jetpack Joyride. On peut donc se dire que le chéquier de Microsoft n’y est pas pour rien dans l’arrivée de ces grosses pointures. D’autant que 100 000 $ permet largement de financer le coût de développement d’un portage vers Windows Phone