Semaine chargée pour Microsoft. En pleine semaine de Mobile World Congress, un autre grand salon a ouvert ses portes à San Francisco, la Game Developers Conference. Bien que ce salon ne s’adresse pas au grand public, la société en a quand même profité pour communiquer sur l’avenir du jeu vidéo sur Windows et la Xbox One

Microsoft GDC 2015 Conference

Phil Spencer a d’abord voulu s’excuser pour le manque de dévouement de la part de Microsoft à propos du jeu vidéo sur PC. Cela fait plusieurs années que la société a plutôt tendance à sortir de nouvelles fonctions ou des jeux développés par ses studios sur Xbox plutôt que sur Windows. Avec Windows 10, les choses changeront, annonce le directeur de la division Xbox.

D’abord il n’y aura bien qu’une seule boutique d’applications et de jeux qui sera donc commune entre Windows Mobile, Windows et Xbox. Bien entendu la publication d’un jeu sur chaque appareil est laissée à la discrétion de l’éditeur du jeu, mais Microsoft compte bien encourager les éditeurs à publier le plus possible de jeu à destination du plus possible d’appareil.

Pour le consommateur, l’avantage est de pouvoir acheter son jeu une fois fois, tout en pouvant en profiter sur toutes les plateformes.

Toujours autour de cette idée d’une plateforme de jeu unique, Phil Spencer en a profité pour refaire une démonstration du cross play qui permettra aux joueurs sous Windows 10 et sur Xbox de jouer ensemble.

Microsoft GDC 2015 Elite dangerous

Phil Spencer a également insisté sur la facilité pour les développeurs de porter leurs jeux d’une plateforme à l’autre. Ce qu’il a démontré en annonçant l’arrivée d’Elite: Dangerous sur Xbox One pour l’été 2015 et de Pinball FX2 sur Windows 10.

Microsoft sortira un adaptateur sans-fil Windows 10 pour connecter les manettes de la Xbox One sur ordinateur. Enfin, la société travaille également sur une manette orientée vers le hardcore gaming pour les joueurs de FPS ou de jeux de courses, sans entrer dans les détails.

GDC 2015 DX12

Les nouveautés pour les développeurs

Phil Spencer a annoncé que le programme ID@Xbox, qui aidait jusqu’à présent les développeurs indépendants sur Xbox One, s’étendra maintenant à Windows 10 et Windows 10 mobile.

Il a également annoncé la mise à disposition, dès aujourd’hui, du SDK Xbox Live en version preview qui permettra d’intégrer les fonctions du Xbox Live aux jeux sur Windows. Si Game For Windows Live n’avait pas convaincu à l’époque, il assure que le SDK sera cette fois de bien meilleure qualité et proposera les mêmes fonctions que sur la console de jeu.

La société parlera également plus longuement de DirectX 12 lors de sessions techniques tout au long de la semaine. Sur une même base matérielle et comparée à DirectX 11, un jeu bien développé pourrait, d’après Microsoft, obtenir 50% de performances supplémentaires sur la partie processeur (CPU) et 20% de performances en plus sur la partie graphique (GPU).

Enfin, Phil Spencer a également évoqué HoloLens, le nouveau produit vedette de Microsoft, à une audience principalement composée de développeurs. Il est bien conscient que l’appareil doit être apprécié du grand public, et cela va nécessiter plusieurs applications concrètes selon lui. Les studios de Microsoft travaillent déjà sur plusieurs jeux pour HoloLens, mais il invite surtout les développeurs à télécharger le kit de développement (SDK) de Windows 10 qui contiendra les API nécessaires pour exploiter les lunettes de réalité augmentée.

La Xbox One et Windows 10 seront au centre des annonces que la société fera à l’E3, le plus gros salon du jeu vidéo au monde, en juin prochain. Pour les développeurs, que ce soit d’application ou de jeu, le prochain rendez-vous est fin avril avec la Build.