L’équipe marketing Xbox semble plutôt occupée à l’approche des fêtes de fin d’année puisque ce ne sont pas moins de 3 nouveaux bundles qui ont été dévoilés pour tenter de nouveaux acquéreurs d’acheter la console de Microsoft.

XboxOne-1TBConsole-RiseOfTheTombRaider-US-Left-Box-Shot-png

Le premier est dédié à Tomb Raider et continent le jeu Rise of the Tomb Raider, une exclusivité temporaire de Microsoft en plus de la Definitive Edition du précédent épisode, sorti en 2013. Dans ce pack la console est proposée dans sa version classique, avec cependant un disque dur 1 To.

Le Microsoft Store a ouvert les précommandes pour ce pack à 399 euros.

Un bundle avec 36 jeux ?! Non, pas vraiment

XboxOne-1TBConsole-GOWUltimateEdition-RareReplay-Ori-US-CAN-Groupshot-RGB-png

L’autre pack que certains n’ont pas hésité à présenter comme un pack comprenant 36 jeux n’en contient en réalité que 2 accompagnés de 2 compilations.

Dans ce bundle vendu à 399 dollars aux États-Unis, on retrouve la même Xbox One 1 To, mais cette fois accompagnée de Gears of War et Ori and the Blind Forest. À ces deux jeux s’ajoute une première compilation, la Gears of War Collection, rendue possible par la rétrocompatibilité de la console. Enfin le pack contient également Rare Replay, une compilation de 30 jeux de l’éditeur Rare. Une compilation qui fera plaisir aux fans de la société, mais qui contient beaucoup de vieux jeu qui ne plairont pas forcément à tout le monde.

Un troisième pack avec des Lego

XboxOne_500GBConsole_LEGOTheMovieVideogame_hero image

Terminons avec un troisième pack contenant cette fois-ci la version 500 Go de la Xbox accompagnée du jeu Lego le film et vendu à 349 dollars. Ce pack semble un peu moins intéressant que les deux précédents, compte tenu de la faible différence de prix pour une console avec deux fois moins de stockage et un seul jeu.

Pour autant, ce pack pourrait bien être populaire auprès des familles avec un jeu visant toutes les tranches d’âge. Dommage, cela dit, de ne pas avoir inclus Minecraft, l’autre jeu de lego virtuel dont Microsoft est désormais propriétaire.