Nokia vient d’annoncer ses résultats financiers pour le premier trimestre 2014. Ce sont les derniers résultats de la société qui prennent en compte la division téléphones mobiles car cette dernière vient tout juste d’être cédée à Microsoft.

nokia resultats

L’entreprise de télécommunications finlandaise Nokia vient d’annoncer ses résultats pour le premier trimestre 2014. Ils ont été présentés par Rajeev Suri, le nouveau PDG de Nokia qui remplace Stephen Elop, parti chez Microsoft pour diriger la nouvelle division Microsoft’s Devices & Services. Les résultats de Nokia ne sont pas très bons avec un chiffre d’affaires en forte baisse mais un bénéfice de 108 millions d’euros. Le chiffre d’affaires a chuté de 15 % par rapport au 1er trimestre 2013 avec 2,664 milliards d’euros mais reste inférieur aux prévisions des analystes qui envisageaient 2,85 milliards d’euros. C’est mieux qu’au premier trimestre 2013 pendant lequel Nokia avait perdu 98 millions d’euros.

Maintenant que Nokia a revendu sa division mobile et ses brevets à Microsoft, l’entreprise devra s’accrocher à son activité dédiée à la construction de réseaux de télécommunication. Cette division fournira désormais 90 % du chiffre d’affaires de Nokia mais avec des ventes en baisse de 10 % en Europe et 12 % en Asie-Pacifique. La Chine est un véritable levier de croissance de l’entreprise avec une hausse du chiffre d’affaires de 34 %. La division cédée à Microsoft a été incluse dans les résultats. La perte opérationnelle atteint 326 millions d’euros contre 120 millions d’euros pendant le 1er trimestre 2013. Le chiffre d’affaires a baissé de 30 % en un an avec 1,92 milliards d’euros. Selon Nokia, le prix final de la cession de la division des smartphones et des tablettes devrait être légèrement revu à la hausse, et être finalement supérieur aux 5,44 milliards d’euros annoncés. Microsoft devra donc séduire les consommateurs pour augmenter l’intérêt de ces derniers pour les smartphones et tablettes Nokia sur le court terme.

146338

Satya Nadella, PDG de Microsot, et Stephen Elop, ex-PDG de Nokia

Microsoft continuera avec Windows Phone et Android

Lors d’une séance de questions/réponses, Stephen Elop, qui dirige la nouvelle division Microsoft’s Devices & Services, a apporté quelques précisions sur le futur des smartphones Nokia sous Android. Il a précisé que Microsoft continuera de commercialiser et de supporter les Nokia X sous Android AOSP (sans les logiciels Google) mais il n’a toujours pas précisé si le géant de Redmond allait développer un nouveau modèle. Cette hypothèse est envisageable car Microsoft compte désormais tout miser sur les services et les logiciels, qu’il soit sur Windows, Mac OS, iOS ou encore Android. C’est pour cela que les Nokia X utilisent le cloud de Microsoft à la place de celui de Google. Stephen Elop a précisé que Nokia n’avait pas pris le virage Android plus tôt de peur de se placer sur le chemin du géant Samsung et de ne pas réussir à percer. Microsoft a donc plusieurs possibilités pour l’avenir de ses smartphones et tablettes mais ne devra pas se tromper de choix stratégique pour regagner des parts de marché et ne plus être le dernier de la classe.